Le point de Hongrie, pour un parquet à l’esthétique peu ordinaire

Un motif de parquet en chevrons

 

Le point de Hongrie désigne un des motifs de pose du parquet, au même titre que la pose à l'anglaise ou "Versailles".

Les lames sont toutes de même taille, leur longueur et largeur doivent être parfaitement identiques. Elles ne sont pas rectangulaires, en effet, chacune de leurs extrémités est coupée d'onglet, c'est à dire biseautée, selon un angle qui est en général de 45 ou 60°. Elles forment des chevrons ou des V, lorsqu'elles sont assemblées. Les travées (longueurs des lames) sont parallèles entre elles et se rejoignent en ligne droite. La frise, qui désigne la ligne formée par les différentes lames de bois, forme un zigzag.

 

 

Un parquet bicolore

 

Ce motif présente l'avantage de mettre en valeur les différentes nuances du bois utilisé. En effet, les lames ne sont pas orientées de la même façon, ainsi certaines paraissent plus claires et d'autres plus foncées, ce qui fait paraître le sol bicolore.

 

 

Le point de Hongrie retourné et retourné en tous sens

 

A partir du motif classique déjà décrit, le point de Hongrie peut être décliné de deux autres façons, retourné et retourné en tous sens.

– Dans le premier, les V sont assemblés face à face pour former des losanges, sur une ligne. De part et d'autre de celle-ci, les chevrons sont orientés dans des sens opposés. 

– Dans le second, tous les chevrons forment des losanges.

Ces deux poses sont complexes à mettre en oeuvre mais esthétiques et apportent du cachet à une pièce.

 

 

Une pose précise

 

Techniquement, le parquet en point de Hongrie peut se poser de façon clouée ou collée. L'installation doit se dérouler dans une atmosphère bien sèche. Ce motif demande une grande précision dans l'exécution, donc d'être muni d'instruments de mesure et notamment des angles. Il nécessite également de découper une bonne quantité de matériau, bois ou autre, mais ce type de parquet est en général en chêne.

 

 

En savoir plus

 

Parquet Flottant Point de Hongrie en chêne verni 89,99€/m²

www.saint-maclou.com

 

 

Marie-Caroline Loriquet, le 09/03/12

 

 

Lire aussi :

Le parquet à l’anglaise, une pose économique