Comment procéder pour faire une dalle en béton ?

Les étapes

Il demeure agréable d’avoir un sol en béton. Cependant, sa réalisation demande beaucoup de connaissances concernant le dosage et les règlements à suivre pour obtenir une dalle bien lisse. Avant tout, il faut délimiter la position de la dalle. Ensuite, accomplir un décaissement avec une profondeur exacte, et verser une couche de sable au-dessus d’une couche de pierre mise en place antérieurement. Puis, l’artisan en charge des travaux forme le coffrage de la dalle avec des planches. Il place des joints de dilatation PVC et des films étanches, avant de poser l’armature. La dalle préparée, il faut la couler en la lissant au fur et à mesure qu’elle se verse dans la structure. Quand on prend en compte l’énergie et le temps dépensés pour la fondation d’un béton par une bétonnière, le prix favorise l’option pour une toupie béton. Effectivement, son coût reste abordable en fonction de l’endroit où il faut livrer la dalle. De plus, il n’est plus question de se soucier du dosage du béton.

 

     

 

Le prix

La dépense pour la conception d’une dalle par une bétonnière peut grimper selon la quantité requise par le chantier. En fonction de la surface à couvrir, il faut calculer la quantité de tous les éléments indispensables pour sa réalisation. Ensuite viennent les frais de transport de chaque matière. Après, il faut penser au cout de la main-d’œuvre. L’ouvrier doit s’assurer de l’homogénéité de la dalle pour garantir sa résistance. Il faut également savoir que le béton doit suivre la norme NF EN 206-1. Le prix d’un m3 de béton chez les entreprises qui effectuent des livraisons de béton varie suivant le type de béton nécessaire pour un chantier (béton de propreté, de fondation, dalle courante). La distance entre l’entreprise et le bâtiment où le béton va être livré ainsi que l’accessibilité du chantier présente également des répercussions sur la facture.

 

 

 

Publié par M.S. le 16/11/2016