Bois ou faux bois : comment choisir son revêtement de sol pour une rénovation réussie

En matière de parquet…

Tous les parquets ne sont pas identiques, même sur le plan technique. Normalement, un revêtement de sol a le droit au titre de parquet à condition de disposer d’une couche de bois noble de 2,5 mm minimum. Il existe donc 2 principaux types de produits : les parquets massifs et les parquets multicouches. La fourchette de prix des parquets massifs est nettement supérieure à celle de n’importe quel parquet multicouches. La pose influe d’autant plus sur le budget qu’il est plus rapide et plus facile de poser des multicouches que du parquet massif.

 

Le massif : la star des parquets mais pas forcément adaptés à la rénovation

Les parquets les plus nobles sont bien évidemment les massifs. Qu’ils soient en chêne, hêtre ou bois exotiques, ils nécessitent une garde au sol suffisante pour être posés car leur épaisseur varie de 14 à 23 mm. C’est pour cela qu’ils sont parfois difficiles à prescrire en rénovation. En règle générale, on les pose sur des lambourdes soit à l’aide de clous, soit en les collant.
Leurs avantages :
résistance et longévité car ils offrent la possibilité d’être poncés plusieurs fois. Les essences exotiques sont en plus compatibles avec les pièces humides étant donné leur imputrescibilité naturelle.
3 autres variantes :
les parquets mosaïques constitués de petites lames, les petites lames posées sur chant et le bois de bout pour lequel les lamelles sont juxtaposées à fil vertical, c’est à dire que l’on voit la tranche des lames côte à côte.
 

La gamme de parquets en bambou teintés dans la masse de la collection Bambootouch® Exclusive propose 3 styles de décoration dont un coloris wengé aux nuances très affirmées répondant au nom de Mombasa. Ces parquets 100% massifs sont d’une grande dureté et compatibles avec le chauffage par le sol. Une fabrication en 3 plis croisés confère aux lames une grande stabilité dimensionnelle.
7 couches de vernis Bona® Naturale à base d’eau sont appliquées en usine.
Prix au m² : 80 euros HT. www.bambootouch.com

 

Parquet Bamboo Touch Parquets Bambootouch® Exclusive

 

Le parquet en chêne massif de Design® Parquet existe dans 6 teintes, allant des coloris les plus clairs aux plus foncés. Poivre Cendré, par exemple, présente un aspect structuré gris alors que Curcuma, un effet vieilli patiné coloris chêne rustique. Les lames sont recouvertes de verni mat en usine. Compatible avec le chauffage au sol.
Curcuma : 77 € le m². Poivre Cendré : à partir de 106 € le m². www.designparquet.fr


Parquet en chêne massif Design® Parquet

Le parquet en chêne massif de Design® Parquet

 

Les multicouches : le plus abordable

Il en existe de 2 types : les contrecollés et les «flottants». En réalité tous deux sont constitués de plusieurs couches : un contreparement (la couche du dessous), en bois résineux ou exotique qui assure la stabilité dimensionnelle, un panneau intermédiaire en panneaux de particules haute densité HDF ou contreplaqué qui intègre en général les rainures et languettes permettant aux lames de s’emboîter et la couche dites d’usure, celle sur laquelle on marche, qui est composée de bois noble et qui peut varier en épaisseur de 2,5 mm à 4 mm d’épaisseur. Plus la couche d’usure est épaisse, plus la durée de vie du parquet sera longue.
Leurs avantages : le prix moins élevé qu’un parquet massif et la facilité de pose car – c’est devenu une généralité – les lames s’emboîtent ou s’enclipsent les unes dans les autres sans besoin de colle. On peut aussi coller les parquets contrecollés avec de la colle appropriée, ce qui évitera certains mouvements du bois.
 

Paloma est un parquet contrecollé en chêne de la collection Couleurs du temps d’Emois et Bois. Finition huilée.
Epaisseur : 14 mm dont couche d’usure de 3,6 mm. 5 largeurs de lames : 120, 140, 150, 170 et 200 mm. Chanfreins sur 2 ou 4 côtés. A partir de 55 € le m². www.emoisetbois.com

 

Paloma

Parquet contrecollé en chêne Paloma Couleurs du temps d’Emois et Bois

Parquet lisse, aspect brossé, effet vieillit ou raboté : quelle finition choisir ?

On peut aimer un parquet lisse, un aspect brossé, un effet vieilli ou un parquet raboté. Le lisse ne présente ni aspérités, ni reliefs et affiche son style contemporain. Pour les amateurs de parquets à l’ancienne qui présente un aspect brut, tournez vous vers le brossé. Quand on parle d’un parquet à l’aspect vieilli, le parement ou décor est créé artificiellement. Enfin, le côté raboté lui aussi est travaillé pour juste imiter l’usure du bois. Il existe également des parquets teintés dont la couleur naturelle a été modifiée par des traitements comme le fumage ou l’exposition à des températures supérieures à 200°C pour que la teinture s’imprègne dans la masse.

Sachez également que pratiquement tous les parquets multicouches sont livrés vernis en usine pour une résistance plus accrue. Vous pouvez aussi préférez l’huile sur un parquet brut. Celle-ci fera ressortir les veines du bois et laissera celui-ci respirer mais il faut alors renouveler l’opération d’entretien régulièrement.
 

Le parquet huilé contrecollé en 100% chêne de France, Orféo Salvagio de Panaget se présente en quatre finitions : huile vieille cire, huile blanche, huile naturelle et désormais huile grise. Compatible avec sol chauffant.  Pose facile grâce au nouveau système de pose 2beclic (par verrouillage longitudinal et latéral). Epaisseur : 14 mm avec un parement de bois noble pouvant aller jusqu’à 3,4 mm.
A partir de 58,90 € le m². www.panaget.com

 

Des labels pour un sol écolo

• La certification PEFC (Program for the Endorsement of Forest Certification) atteste que les bois utilisés proviennent d’exploitations forestières bien gérées, en Europe principalement.

• La certification FSC (Forest Stewardship Council) garantit la bonne gestion des forêts sur le plan environnemental, humain et économique.

• Le contrôle TFT (Tropical Forest Trust) est un organisme qui accompagne les forêts tropicales et surtout leurs exploitants vers l’obtention de la certification FSC.

 

Des revêtements se sol qui imitent le bois à perfection

Le stratifié

Oui, d’abord avec le stratifié car ce revêtement est le plus proche imitateur du bois avec sa feuille décor mimant parfaitement les différentes essences européennes ou exotiques. Certains offrent même un véritable relief au toucher.

 

Deux procédés permettent de réaliser du stratifié, de deux qualités différentes. Le stratifié direct ou mélaminé est fabriqué en une seule étape, à basse température. Moins cher à l’achat, il est aussi moins résistant et propose beaucoup moins de finesse dans les décors.

Le stratifié haute pression, multicouches se constitue d’un parement stratifié, d’un panneau de particules haute densité et d’un contreparement fabriqués séparément puis assemblés à température élevée. Le stratifié haute pression offre une résistance accrue.

Les sols stratifiés sont proposés avec ou sans sous-couche. Les lames disposant d’une sous-couche isophonique intégrée apportent un réel confort en réduisant d’à peu près 13 dB les bruits de résonance, et diminuant donc de moitié les bruits des pas.

Les lames de stratifiés s’emboîtent les unes dans les autres, d’un simple clic. Pour les pièces humides, veillez à ne choisir que des produits appropriés aux pièces humides et en prenant toutes les précautions au moment de la mise en œuvre : il ne faut surtout pas que l’eau puisse s’infiltrer entre les joints, ni au périphéries des pièces.
 

Les revêtements stratifiés Roysol sont composés de matériaux à base de bois «écologiques», certifiés PEFC. Ils sont recouverts d’une couche de surface qui les rend très résistants, lisses et faciles à nettoyer. Compatibles avec les chauffages par le sol basse température. Différentes sous-couches sont proposées afin d’améliorer le confort à la marche et l’isolation phonique. Les lames s’emboîtent les unes dans les autres grâce au système Safe-Clip. Le D-Clic Aquastar possède en plus l’avantage d’être résistant à l’humidité.
A partir de 13,90 € le m². www.roysol.com

 

D-Clic Aquastar Roysol D-Clic Aquastar Roysol

 

• Alsafloor propose un large choix de sols stratifiés dont une série de gris très élégants. Très faciles à poser, ces sols s’emboîtent grâce au système de pose Safe-Clip System.
Epaisseur : 8 mm. A partir de 14,90 € le m². www.alsafloor.com

 

• Presto 8 d’Homfloor est un sol stratifié disposant de quatre chanfreins pour un véritable effet plancher. Certifié PEFC. Larges choix d’essences et de décors dont une imitation chêne de Patagonie.
Epaisseur : 8 mm. Système de pose par clips. A partir de 12,90 € le m². www.epi.fr

 

Le plus économique : le sol vinyle aspect bois

Le sol PVC ou vinyle a fait ses preuves en tant qu’imitateur depuis des années et les collections se renouvellent sans cesse. Textures, décors et reliefs se rapprochent de plus en plus de la réalité.
Gros avantages : un prix très abordable et une facilité de pose inégalée que le revêtement se présente en rouleau ou en dalles. Il existe même désormais des lames adhésives vraiment pratiques. Les envers textile ont également permis d’optimiser la pose, quel que soit le support, car ils épousent parfaitement les aspérités du sol.

Côté entretien, les produits bénéficient des dernières trouvailles en terme de traitements protecteurs qui réduisent l’incrustation des salissures, évitent les griffures, les rayures, les roulettes des meubles et qui augmentent la résistance au poinçonnement.

 

Forbo  propose des sols vinyles grande largeur,  Novilon Fusion, avec notamment une gamme Naturelle avec des décors de bois vieillis et patinés et une gamme Vintage avec des effets bois aux lames noires contrastées. Surface anti-rayures Diamant, sous-couche haute densité. Procédé Noviclean pour un entretien aisé.
Disponible en 4 mètres de large. A partir de 24,95 € le m². www.forbo-flooring.fr

 

Novilon Fusion Forbo Novilon Fusion Forbo

 

L’atout carreau

Facile d’entretien, très résistant, le carrelage conserve ses fervents amateurs. Si vous désirez un décor bois au sol, c’est désormais possible avec des carreaux céramique. Carrés, rectangles, dans le format des véritables lames de parquets, imitant toutes les essences de bois, des plus claires aux plus foncées, avec ces nouvelles propositions le décor s’installe même dans les pièces humides. Les effets de surface sont de plus en plus étonnants allant jusqu’à mimer les irrégularités des veinages, les aspects rabotés ou brossés. Ces imitants bois sont en général des grès cérames pleine masse ou émaillés très résistants aux chocs et à l’usure, ce qui ne gâte rien.
Seul bémol : le prix selon le type de carreaux choisi. Les grands formats sont notamment un peu plus onéreux et la pose plus longue est à inclure au budget.
 

Le carrelage Easywood décline des imitations bluffantes de parquets. Proposé dans la même largeur que de vraies lames de bois (15 cm), ce grès cérame émaillé est disponible en 5 coloris, du plus clair au plus foncé.
Longueur : 60 cm. 56,81 € le m². www.espace-aubade.fr


Carrelage Easywood
Carrelage Easywood


Sylvie Lenormand, le 15 avril 2011

 

Lire notre article sur l'entretien des parquets