Une cuisine Snaidero “low-cost”, c’est possible !

La crise peut être une bonne chose

Comme bon nombre de marques très haut de gamme, la cuisine a souffert de la crise économique dès la fin 2008. Cette période a donc été propice à une réflexion de fond du fabricant, qui a initié une démarche originale afin de proposer un concept toujours très qualitatif – mais abordable – de la cuisine sur-mesure, dont le budget moyen s'établissait à plus de 20 000 euros.

La création d'une nouvelle gamme à -50 % !

Elles s'appellent Orange, Code ou Ola 20 selon le choix des façades. Ces modèles intègrent des meubles "toute hauteur", spécificité rare sur le segment qui donne un style si particulier à la cuisine. Côté qualité, les fondamentaux de la marque ont été préservés avec des tiroirs en frêne, des quincailleries reconnues (Blumotion de Blum) et des portes de 22 mm d'épaisseur.
Idem pour les finitions qui restent variées avec des stratifiés, des mélaminés structurés, des placages bois véritables et des laques mates et brillantes qui ont fait la renommée de la marque, spécialement la "micalisée" offrant un rendu mat très profond unique.
Ces plus-values ont été rendues possibles par l'étude d'un process de fabrication original qui ne grève pas le coût de revient. Ainsi, la grande qualité des produits demeurent, mais le prix s'est assagi avec des modèles qui démarrent aux environs de 10 000 euros (meubles et électroménager hors pose).

En savoir plus

Un réseau en plein développement
Qui dit nouvelle gamme plus abordable, dit augmentation significative des ventes. Disposant aujourd'hui d'une petite quarantaine de points de vente exclusifs, Snaidero France compte doubler le nombre de magasins dans les 5 prochaines années. Ce complément de gamme semble particulièrement bien accueilli puisque depuis le lancement de ce nouveau concept, il a su séduire 2/3 des acheteurs.

PARTAGER
Article suivantLes prêts pour vos travaux