Les équipements sanitaires et les accessoires d’une salle de bains accessible

L'emplacement des sanitaires, lavabo, douche, baignoire, toilettes… est fonction de l'espace disponible, du type de handicap de la personne à mobilité réduite, mais aussi de ses habitudes de vie. Une personne fragile sur ses jambes a peut-être l'habitude de s'asseoir sur le rebord de sa baignoire pour se laver les dents ; une autre en fauteuil roulant a peut-être besoin d'approcher au maximum son visage de la glace au-dessus du lavabo pour cause de mauvaise vue…

 

Le lavabo

Les vasques, très à la mode actuellement, prennent un minimum de place. Il suffit ensuite d'adapter la plomberie et de laisser ainsi un maximum de place sous le lavabo pour glisser un fauteuil roulant ou un meuble sur roulettes. Il existe également des modèles de lavabos extra-plats. Si la personne est en fauteuil roulant, il est préférable de proscrire les matériaux qui retiennent la chaleur car il y a risque de brûlure au niveau des jambes.

 

Douche et baignoire

Les cabines de douche actuelles sont souvent équipées en standard d'un siège qui peut parfaitement convenir à une personne à mobilité réduite et de divers accessoires très utiles : barres de sécurité, range-savon à bonne hauteur, receveur antidérapant. Les baignoires disposent également en catalogue de dosserets, de poignées ou d'un fond antidérapant.
Quant au choix de l'équipement, il se fait en fonction de nombreux critères personnels, évoqués dans la fiche "Baignoire ou douche ?".

 

Toilettes

Lorsque les toilettes sont solidarisées à une cloison, cela permet d'en déterminer la hauteur en fonction de la personne. Cela autorise également un gain de place puisque la chasse d'eau peut être intégrée à la maçonnerie. Mais cette solution n'est pas forcément ergonomique pour tous : faire poser la chasse d'eau à côté des toilettes permet par exemple d'y accéder plus facilement.

 

Les meubles de salle de bains et accessoires

– Nombreux sont les designers qui conçoivent des petits meubles de salles de bains tout à fait pratiques car sur roulettes. Ainsi, lorsqu'on manque de place on peut les glisser sous le lavabo par exemple. Mais attention à la sécurité : une personne s'aidant de béquille peut s'accrocher aux roulettes ou vouloir s'appuyer sur le meuble qui se révèle instable…
– Quant aux étagères, comme dans les cuisines, certains dispositifs les rendent amovibles, ce qui permet de les faire monter ou descendre à l'envi, cette opération s'effectuant par simple appui sur un interrupteur. Les motorisations actuelles sont d'ailleurs tout à fait silencieuses.
– De même, les accessoires s'améliorent sensiblement au fil des modes : miroirs amovibles avec loupe intégrée, objets en plastique non glissant, systèmes d'accroches aimantés ou à ventouses qui se placent à portée de main…

 

Du confort en plus

Les robinets thermostatiques facilitent bien la vie car l'on n'a qu'un seul robinet à tourner. De plus, il suffit de déterminer une fois pour toutes la bonne température.
La robinetterie qui accompagne la douche et la baignoire peut apporter un maximum de confort en autorisant par exemple les massages, des jets doux, puissants, voire mousseux !