Installer un ascenseur privatif

Ascenseur privatif : deux types d'installation

En voie de démocratisation, l'ascenseur privatif ou mini ascenseur n'est plus vraiment considéré comme un luxe. Pour 15 000 euros environ (matériel seulement), vous pouvez bénéficier d'un appareil standard couvrant un étage et équipé de tous les systèmes de sécurité normatifs.
En fonction de la configuration des lieux et de votre budget, deux installations sont possibles :
– La gaine maçonnée : la circulation de la cabine s'effectue à l'intérieur d'une gaine opaque et totalement fermée.
Le mécanisme est adossé à un mur porteur.
– Le pylône : la cabine se déplace sur une structure métallique autoporteuse généralement habillée de panneaux
de verre, autorisant une vision vers l'extérieur.

À noter que si la place disponible à l'intérieur du logement n'est pas suffisante, une installation à l'extérieur de la maison est éventuellement possible après une étude sérieuse de faisabilité.
Attention également à la hauteur minimale requise pour la cuvette (petite fosse technique contenant des amortisseurs et certains éléments du mécanisme d'entraînement) qui peut varier du simple au triple selon les cabines. Certains fabricants proposent des appareils avec des cuvettes de 100 mm ou moins, ce qui allège les travaux préparatoires et évite des modifications parfois importantes du gros œuvre de la maison.

 

Des aides financières tous azimuts

Pour vous soutenir financièrement dans la réalisation de votre projet, différentes subventions ont été mises en place par le Ministère de l'équipement, des transports, du logement et par la Direction générale de l'urbanisme, de l'habitat et de la construction.
Côté crédits d'impôt, rien n'a été encore confirmé pour cette année, mais en 2009, les installations pour personnes à mobilité réduite donnaient droit à 25 % du montant TTC porté sur la facture des travaux plafonné à 5 000 euros pour les personnes célibataire, veuve ou divorcée et à 10 000 euros pour les couple marié soumis à l'imposition commune.
 

Consultez les liens utiles pour les subventions
www.anah.fr
www.apa.gouv.fr
www.pact-arim.org
www.handicap.gouv.fr
pour les aides fiscales
www.impotrevenu.com
www.legifrance.gouv.fr
www.minefi.gouv.fr

 

A retenir !

Que demandent les normes européennes en terme de sécurité
Pour éviter toute déconvenue en cas de problème technique, tous les ascenseurs privatifs commercialisés doivent être dotés des équipements de sécurité suivants :
– Un dispositif anti-dérive contrôlant la vitesse de l'élévateur
– Une soupape de sécurité de pression hydraulique
– Un dispositif d'isonivelage du plancher avec le sol du palier
– Une serrure électromécanique à double sécurité
– Une batterie de secours assurant un éclairage de secours en cas de panne EDF

 
 

Les prochaines étapes de la loi "Handicap"

– Avant fin 2010 : accessibilité complète des préfectures et universités.
– Avant février 2011 : mise en place de transports de substitution en cas d'impossibilité technique absolue de mettre en accessibilité.
– 2015 : Accessibilité totale des établissements recevant du public, des espaces publics et des transports publics.

 
Marc Wast