Vêtement de travail pour l’hiver : choisir des équipements adaptés et réglementaires

Les conditions météorologiques hivernales mettent bien souvent les ouvriers à rude épreuve. De ce fait, pour assurer leur sécurité, mais aussi pour les aider à préserver des conditions de travail décentes, il est essentiel pour ces professionnels d’être bien équipés. Pour cela, choisir des vêtements de travail d’hiver adaptés, conçus dans des textiles performants et respectueux des normes en vigueur est crucial. Alors, comment choisir ses vêtements de travail pour l’hiver ? Voici, dans ce guide, quelques conseils qui pourront vous aider à y voir plus clair.

Vêtements de travail pour l’hiver : quelles sont les normes en vigueur ?

Quel que soit le vêtement de travail pour l’hiver qui vous intéresse, sachez que celui-ci doit être en conformité avec les normes en vigueur. Il s’agit de :

  • La norme EN 340 : cette norme concerne l’intégralité des vêtements de travail et mentionne, entre autres, leurs performances et leur ergonomie.
  • La norme EN 342 : des vêtements répondant à cette norme assurent une protection contre le froid, lorsque les températures sont inférieures à -5 degrés.
  • La norme EN 343 : celle-ci indique que le vêtement concerné résiste aux intempéries (à la pluie, au vent et au froid).
  • La norme EN 471 : tous les vêtements de travail, qu’ils soient conçus pour la saison hivernale ou non, doivent répondre à cette norme concernant la signalisation à haute visibilité. En d’autres termes, tous les équipements de travail doivent être munis de bandes de tissu fluorescent, ou en matière rétro-réfléchissante. Vous pouvez voir les vêtements de travail réglementaire sur ce site.

Quelles sont les caractéristiques des vêtements de travail d’hiver ?

Afin d’être efficacement protégé contre le froid et les intempéries qui caractérisent la saison hivernale, nous venons de le voir, choisir des vêtements de travail aux normes en vigueur est essentiel. Mais d’autres paramètres vous aideront à sélectionner un équipement adapté aux conditions météorologiques difficiles :

  • Des vêtements isolants : ceux-ci ont pour particularité de protéger du froid, mais aussi du vent. Généralement, ces vêtements disposent d’une doublure en polaire.
  • Des vêtements respirants : ils sont conçus pour évacuer rapidement la transpiration, grâce notamment à des tissus techniques. Ainsi, l’utilisateur reste au sec.
  • Des vêtements légers : les équipements de travail doivent laisser une grande liberté de mouvement à leurs utilisateurs. De ce fait, il est essentiel de se tourner vers des vêtements d’hiver légers, permettant de préserver la productivité, mais aussi la sécurité des travailleurs.
  • Des vêtements imperméables : ils sont indispensables en hiver, et assurent une protection efficace contre la pluie et la neige.

Vêtements de travail d’hiver: comment composer son équipement ?

L’efficacité des vêtements de travail pour l’hiver réside en réalité dans la combinaison de plusieurs couches. En effet, c’est cette superposition qui permet aux travailleurs d’exercer dans des conditions décentes. Voici quelques conseils, qui vous aideront à composer un équipement adapté aux conditions météorologiques hivernales.

  • Une couche respirante et anti-transpirante : celle-ci est directement en contact avec la peau et doit évacuer efficacement la transpiration. De ce fait, il est préférable d’opter pour un maillot de corps à manches longues en polyester par exemple. Évitez les matières naturelles comme le coton, qui ont tendance à accumuler l’humidité.
  • Une couche préservant la chaleur : on privilégie pour cette couche un vêtement avec une excellente isolation. Toutefois, choisissez un vêtement muni d’aérations, toujours dans le but d’évacuer la transpiration. Les équipements en tissu polaire sont vivement recommandés pour garder la chaleur et lutter contre le froid. Privilégiez un pull, que vous enfilerez par-dessus le maillot de corps composant la première couche.
  • Une couche isolante et imperméable : c’est cette couche qui assure une protection contre la pluie, la neige et le vent. Comme nous l’avons vu précédemment, elle doit être suffisamment légère pour vous accorder une bonne liberté de mouvement. La parka est définitivement le vêtement idéale, pour composer votre troisième et dernière couche de vêtements.

Quels vêtements de travail anti-froid pour quel métier ?

Bien sûr, tous les travailleurs n’ont pas les mêmes besoins, en matière de vêtements de protection. Aussi, sélectionner des produits adaptés à l’activité exercée est nécessaire, pour bénéficier d’une protection efficace en hiver.

  • Les vêtements de travail hivernaux pour les professionnels du BTP : le polo à manches longues en première couche est totalement indiqué. On optera ensuite pour un pull en polaire et un blouson de travail, comme dernière couche. Il est parfois nécessaire d’enfiler par-dessus cet équipement un manteau imperméable, si toutefois les conditions météo sont très difficiles. Pour habiller le bas du corps, un collant isolant en matière technique est indispensable. Ensuite, il convient d’opter pour un pantalon imperméable.
  • Les vêtements de travail hivernaux pour les chauffeurs : contrairement à ce que l’on pourrait penser, les chauffeurs ne sont pas toujours au chaud dans leur camion. De ce fait, lors des arrêts, il est essentiel de prévoir une polaire, ainsi qu’une parka imperméable. Enfin, ces professionnels doivent être vus de loin. De ce fait, il est vivement recommandé d’investir dans des vêtements de travail hautement visibles, afin d’assurer leur sécurité.

Quels textiles privilégier pour les vêtements de travail d’hiver ?

Pour conclure, nous vous proposons de découvrir les textiles et les tissus les plus adaptés, pour vos vêtements de travail d’hiver. Vous aurez ensuite toutes les clés en main, afin de choisir l’équipement idéal et adapté à des conditions de travail difficiles.

  • Le tissu synthétique en polaire : nous l’avons mentionné à plusieurs reprises, il s’agit d’un textile performant, capable de préserver efficacement la chaleur. D’autre part, la polaire a pour particularité d’être très légère et offre un grand confort à son utilisateur.
  • Les textiles naturels : si le coton ne peut être envisagé dans un équipement de protection pour l’hiver, la laine est cependant vivement recommandée. En effet, elle peut être utilisée en seconde couche, pour préserver la chaleur. En revanche, elle est déconseillée en seconde couche car, à l’instar du coton, elle n’est pas en mesure d’évacuer la transpiration.
  • Les tissus techniques thermiques : ce sont généralement les matières que l’on retrouve dans les vêtements de ski. Le Gore-Tex fait partie de ces tissus techniques, et assure une protection optimale contre l’humidité.