Interview de Monsieur Tisseau – Rénoval

 

Reprenons la question depuis le début …

La véranda est depuis longtemps cet espace du dedans / dehors, qui permet de profiter de la nature extérieure sans quitter complètement l’abri de la maison. Cet entre-deux a longtemps symbolisé l’extension idéale de la maison.

Sauf que du rêve à la réalité, il y avait souvent un grand pas.

Qui n’a pas connu ces cubes de métal et de verre, pas forcément très élégants, souvent trop chauds l’été et trop froids l’hivers.

 

 

La véranda des années 70 à 90 était souvent un lieu qu’on n’utilisait finalement que peu, aux intersaisons, et qui l’hiver venu, devenait au mieux une serre où l’on rentrait les plantes fragiles et au pire une verrue humide et froide.

 

Ces vérandas amenaient plus d’inconfort qu’autre chose et étaient souvent d’une esthétique peu flatteuse pour la maison !

 

Depuis les années 90 et surtout les années 2000, l’esthétique est rentrée progressivement dans la conception de la véranda et on a vu apparaitre  la couleur et des formes plus harmonieuses. Les profilés alu sont devenus isolants (profilés à rupture de pont thermique) et le double vitrage a fait son entrée.

 

Tout cela a conféré à la véranda une véritable valeur ajoutée, mais sans que le propriétaire soit bien sûr des qualités intrinsèques du produit pour un usage « quatre saisons ».

 

RENOVAL, appuyé par le SNFA[1], a entrepris une démarche de conception de ses produits axée sur la réponse aux nouvelles normes de performance énergétique de la RT 2012[2]. Cela permet aux vérandas proposées par ce fabricant d’être de véritables pièces à vivre tout au long de l’année, confortables, été comme hiver, sans dépenses de chauffage ou de climatisation excessives.

 

Pierre Tisseau, P.D.G de Renoval, nous précise « Dans ce cadre, quand on est à la fois concepteur, gammiste et responsable de son réseau de distribution, on se doit d’apporter une garantie complète au particulier qui investit dans sa véranda / pièce à vivre … l’auto-certification des produits c’est bien, mais notre client doit être pleinement rassuré car il va consentir un investissement dans une pièce qui devient une véritable extension de sa main »

Et quoi de mieux pour cela que la caution de l’organisme français d’évaluation officiel des produits, le CSTB. C’est pour cela que RENOVAL est rentré dans le processus qui lui a permis d’être le premier fabricant homologué pour sa véranda à ossature aluminium.

Pierre Tisseau ajoute « Le fait de disposer de notre propre bureau d’étude nous a permis de régler les problème complexes des points singuliers, afin d’atteindre le niveau de performance exigé par la RT 2012 … et par les consommateurs ».

 

  

 

Parler de véranda est devenu impropre au vu des réalisations de RENOVAL.

Il s’agit de véritables pièces, ouvertes sur le jardin, avec une variété d’options qui s’adaptent à tous les besoins, toutes les envies … et toutes les bourses.

 

L’autre force de RENOVAL est de disposer d’un réseau d’installateur qui sont devenus, au fil du temps, de véritables partenaires qui participent à la diffusion du concept Vérand’Energie, puisque c’est son nom.

Les seules vraies questions sont de bien réfléchir, avec l’installateur RENOVAL, à la façon dont on va l’intégrer à la maison et aux choix des options … donc à la destination de cette véritable pièce supplémentaire.

RENOVAL ou un des ses installateurs pourront aussi prendre en charge la maçonnerie, l’électricité et le système de chauffage qui seront nécessaires, comme dans toute pièce de la maison.

Ne restera plus qu’à rêver à son aménagement puis à en profiter en toute saison.



[1]SNFA : Le SNFA est l’organisation professionnelle représentative des concepteurs, fabricants, installateurs de menuiseries extérieures alu (fenêtres, façades-rideaux, portes, vérandas, garde-corps etc.)

[2]RT 2012 : Réglementation Thermique 2012, qui précise les caractéristique d’un ouvrage quand à sa consommation énergétique (50 Kw/m2/an) pour un confort optimal avec une faible consommation d’énergie