Quatre revêtements pour une terrasse rapide à poser

Le bon emplacement pour une terrasse

 

Lorsqu'on envisage d'installer une terrasse, il est important de choisir le bon endroit. Il doit bénéficier du soleil et pour cela, être idéalement orienté sud ou ouest.Les vents et courants d'air sont aussi à prendre en compte. Enfin, la terrasse peut être protégée de la poussière par un muret ou une haie végétale.

 

 

Quelques conseils pour une pose sereine

 

Eviter des démarches administratives participe à la réalisation rapide d’une terrasse. Si la hauteur de celle-ci ne dépasse pas 60cm, il n'y a aucune déclaration ou demande à effectuer. Avant de se lancer dans la réalisation, des mesures précises de la zone qui va servir de support sont essentielles à un déroulement de travaux sans accroc.

 

 

Une terrasse économique avec des lames de bois

 

– Une terrasse en lame de bois peut être réalisée par une seule personne et assez simplement. Elle peut se poser sur un sol dur, comme une chape de béton ou du carrelage, mais aussi sur un sol recouvert de graviers ou de terre battue.

 

– Un léger écart entre les lames et les murs de la maison est indispensable. En effet, le bois se dilate par temps humide. Ce petit écart évite donc aux lames gonflées d'humidité de se déformer. Pour cela, une cale de dilatation est positionnée entre les solives et le mur et

entre les lames et le mur pendant leur installation. Elle s'enlève une fois la terrasse fixée.

 

– On visse en premier lieu des solives, qui servent de support aux lames de bois. Celles-ci sont clouées ou vissées perpendiculairement dessus.

Elles sont légèrement écartées les unes des autres, ce qui permet à l'eau de pluie de passer entre elles, mais aussi de circuler librement en-dessous. Les lames bénéficient d'une aération qui leur permet de sécher après une averse.

 

– Si l'installation se fait sur un sol meuble, de la terre par exemple, les lames peuvent être posées sur des plots en béton. Ils permettent une terrasse plane, même si le sol n'est pas régulier ou présente un dénivelé.

 

– Le pin et le sapin sont les essences les plus économiques. Il faut les choisir traités en autoclave, c'est à dire contre les insectes et le pourrissement. Outre ce traitement, ils ont besoin d'un entretien régulier, particulièrement leurs surfaces sciées, rabotées ou poncées.

Les bois exotiques comme le teck, le bankiraï, l'ipé ou l'almendrillo sont plus chers mais sont naturellement imputrescibles, ne nécessitent

pas d'entretien et résistent à l'usure et aux intempéries.

Lame de terrasse Stelmet pin – www.castorama.fr

 

 

Une terrasse rapide avec des lames emboîtables en composite

 

Une terrasse en composite peut se poser sur différents supports, solides ou meubles. Une cale de dilatation est nécessaire pendant la pose des lames situées à côté d'un mur ou d'un rebord rigide. Elles changent en effet de volume selon les saisons et les cycles gel / dégel.

 

– Sur une chape de béton ou de la terre (après avoir ôté le gazon), les lames sont vissées sur des solives, selon les même principe que les lames de bois. Elles sont fixées les unes aux autres par de petites attaches. L'écoulement de l'eau s'effectue par un joint de dilatation

posé toutes les quatre lames.

 

– Sur un support meuble, il est indispensable de respecter une pente minimale d'un centimètre par mètre, afin d'éviter que les eaux de pluie ne stagnent. Une couche de graviers peut donc être posée. La longeur des lames épouse la pente.

Là encore, on peut remplacer les solives par des plots de béton.

 

– Le composite présente plusieurs avantages. Il et imputrescible et ne se déforme pas. Il se nettoie à l'eau avec un peu de détergent.

Lame de terrasse composite emboîtable gris lunaire Terranova® – www.castorama.fr

 

 

Une terrasse facile à poser avec des caillebotis

 

– Les caillebotis sont d'élégantes dalles en bois. Elles permettent de créer un effet graphique en alternant le sens des lames.

 

– Ces dalles peuvent se poser sur de la terre. Des plots de béton peuvent leur servir de supports.

 

– Les solives sont une autre possibilité pour poser des caillebotis, sur une dalle de béton, des graviers ou un ancien carrelage, notamment.
Ils se vissent simplement dessus.

 

– Ce revêtement peut être entretenu régulièrement avec une huile spécifique.

Carrés de jardin prêts à poser Caillebotis bois, 50x50cm – www.lapeyre.fr

 

 

Une terrasse en pierre clipsable

 

Et la pierre dans tout ça ? Il existe des revêtements de terrasse en pierre, à effet mosaïque, par exemple. Il s'agit de petits modules carrés, qui mesurent souvent 30cm de côté et d'une épaisseur d'environ 2cm. Disponibles en plusieurs coloris, ils peuvent constituer un joli

damier, mais on peut aussi préférer une terrasse monochrome.

Ils se posent sur une chape ou de la terre et se clipsent entre eux.

Caillebotis en Pierres mosaïques pose clipsable, 30x30cm, sur 2,3cm – www.lapeyre.fr

 

 

Marie-Caroline Loriquet, 08/03/2013

 

 

Lire aussi :

Aménager un jardin en terrasse pour dompter la pente

Les démarches administratives à suivre pour votre projet terrasse