Réussir la rénovation de votre piscine

La rénovation : une affaire de pros !

 

La rénovation d’une piscine nécessite précision, savoir-faire et une grande connaissance des éléments constitutifs d’une piscine. C’est pourquoi la Fédération des Professionnels de la Piscine (FPP) recommande de faire appel à un professionnel confirmé. Tous les adhérents de la FPP disposent d’informations à jour, de solutions d’assurance décennale et responsabilité civile. Certains d’entre eux sont allés encore plus loin en signant une charte d’engagement Propiscines (disponible sur propiscines.fr).

 

La FPP a rassemblé ses principaux conseils dans un livret de 4 pages : « Réussir la rénovation de sa piscine ». Disponibles gratuitement auprès des 930 entreprises membres de la Fédération des Professionnels de la Piscine, ces livrets sont également librement téléchargeables sur le site de la fédération. Pour trouver le professionnel le plus proche de chez soi et télécharger les livrets, rendez-vous sur : www.propiscines.fr

 

 

 

Voici les 6 informations à connaître pour plus de confort et de bien-être.

 

1.Amélioration du look :

La piscine est trop grande ou pas assez, le propriétaire souhaite modifier ou simplifier son emprise, réduire sa profondeur, en faciliter l’accès, supprimer un escalier disgracieux ou saillant… Tout ou presque est possible, à condition que la technique adaptée soit utilisée. Le revêtement d’étanchéité a vécu : il est possible de faire changer le liner, repeindre ou refaire le revêtement de finition et en profiter pour le changer de couleur afin de "relooker la piscine", les pièces à sceller peuvent être changées dans une couleur différente. La luminosité peu être améliorée en changeant les projecteurs pour mettre des leds blanches ou de couleurs plus économiques et ludiques. C’est aussi le moment de modifier l’aspect extérieur par le changement des margelles et la redéfinition des plages avec l’utilisation d’autres couleurs, d’autres matériaux (bois composites, résines, gazon synthétique, pierre naturelle ou reconstituée…).

 

2.Amélioration de l’accès :

La piscine est dotée d’une échelle d’accès inconfortable (comme la plupart des piscines construites dans les années 70-90). Un escalier coulé à l’intérieur de la structure existante (1/4 ou 1/2 cercle, d’angle ou sur toute la largeur) est très souvent rajouté lors du changement d’un revêtement intérieur. Celui-ci permet un accès facilité à tous les membres de la famille, à tous les âges et en toute sécurité. Utiliser comme siège, il permet la lecture, la discussion face au soleil si possible…

 

3.Amélioration de la couverture et sécurisation du bassin :

La couverture actuelle est trop lourde, difficile à manipuler, n’est pas normalisée comme couverture de sécurité ou elle est simplement usée et elle doit être renouvelée. Un spécialiste tenant compte de l’environnement, des besoins, de l’esthétique du lieu et du budget saura conseiller parmi la noria des procédés actuels : volets à lames hors sol ou immergées, abris bas, médium ou hauts, couverture 4 saisons avec ou sans barres, couverture manuelle ou automatique, raccordée au réseau électrique ou à énergie solaire, le tout dans un large choix de coloris. Une nouvelle couverture adaptée facilitera également l’entretien du bassin et sa mise en conformité éventuelle.

 

4.Amélioration du confort :

La piscine n’est pas chauffée et le propriétaire souhaiterait profiter plus longtemps de sa piscine. 27/28°C tous les jours et pour toute la saison de bain, quelle que soit la région, c’est parfaitement réalisable pour un coût de fonctionnement très raisonnable par une pompe à chaleur ou par panneaux solaires. Une solution par réchauffeur électrique ou échangeur sur chaudière est toujours réalisable avec un coût de fonctionnement plus élevé mais un coût d’installation plus faible.

 

5.Amélioration de la qualité de l’eau et entretien de la piscine plus facile :

La masse filtrante a-t-elle été remplacée régulièrement et récemment ? La filtration est-elle suffisamment performante ? Il est possible d’équiper le bassin d’un robot automatique ou d’un traitement automatisé qui permettrait d’avoir une eau purifiée chaque jour sans opération particulière, et qui permettrait également de réduire la consommation des produits de traitement grâce à un dosage adapté à la configuration du bassin et à la température de l’eau.

 

6.Amélioration de l’acoustique et réduction de la consommation électrique :

La pompe de filtration est bruyante ?Il faut en profiter pour la renouveler par une pompe plus performante entermes de consommation d’énergie, voire moins puissante ; rappelons-nousque le bon café doit passer doucement dans le filtre !

 

 

Publié par M.S.