Préparer l’hivernage de sa piscine

L’automne est là, il est temps de préparer sa piscine pour l’hiver. Cette mise en place est indispensable et permet de mettre la piscine en sommeil pour garantir une remise en service facile dès les premières chaleurs du printemps.

Que signifie l’hivernage d’une piscine ?

Dès que la température de l’eau descend sous les 12-15°C, il est important d’hiverner tous les bassins extérieurs non démontables. C’est-à-dire qu’il faut les protéger des intempéries de l’automne et de l’hiver. Cela est important pour deux raisons :

–  Protéger la structure et les équipements de la piscine en limitant les gelées

– Retrouver une piscine fonctionnelle dès le printemps en conservant la qualité de l’eau

Les grandes étapes de l’hivernage d’une piscine

– Attendre l’automne que la température de l’eau du bassin se situe entre 12 et 15 degrés

– Bien nettoyer son bassin et le système de filtration

– Effectuer un traitement choc de l’eau pour qu’elle soit propre et saine à 100%

– Baisser le niveau d’eau dans le bassin pour qu’il soit environ 10 cm en dessous des buses de refoulement

– Arrêter la filtration

– Installer les accessoires anti-gel

– Laisser le minimum dans la piscine : ne pas hésiter à retirer la pompe et le filtre du local technique, et à démonter le plongeoir et l’échelle de piscine pour les stocker à l’abri durant l’hiver.

– Verser un produit d’hivernage dans la piscine pour lutter contre le développement de calcaire, de bactéries, d’algues et autres parasites.

– Installer une couverture d’hivernage

Les différents types d’hivernages

Il existe deux types d’hivernage pour les piscines.

L’hivernage passif

Cette solution est conseillée dans les régions où il gèle régulièrement l’hiver.

Il consiste à stopper le fonctionnement de la piscine pendant l’hiver. Cela implique la vidange complète du circuit et la pose d’une couverture de protection qui assure l’étanchéité du bassin.

L’hivernage actif ou hivernage dynamique

Dans ce cas, il faut laisser fonctionner la filtration pendant l’hiver mais au ralenti 2 à 3 h par jour. L’eau sera alors toujours en mouvement dans le circuit et ne gèlera pas.  Cette solution est adaptée pour les régions tempérées où les températures sont rarement négatives.

Retrouvez les professionnels de la piscine du 08 au 16 décembre 2018, lors du Salon Piscine & Spa – Hall 2.2 – Porte de Versailles.

Crédit photos : Salon Piscine et Spa

M.S.