Pierre de Bourgogne, à redécouvrir autour de la piscine

Son esthétique chaleureuse, la diversité des tons, du plus clair au plus foncé, du plus uni au plus coquillé, permettent de répondre aux goûts esthétiques de chacun, mais aussi de s'adapter aux styles de construction du Nord au Sud de la France et ainsi de créer un environnement harmonieux et propice à la détente.
Pierre demi-dure ou dure, elle supporte très bien les traitements de surface antidérapants, comme le bouchardage. Certaines qualités de pierre de Bourgogne offrent même suffisamment de résistance au gel pour une utilisation en extérieur dans les régions les plus froides.

Pourquoi la pierre de Bourgogne ?

Pour la réalisation des aménagements autour de la piscine (plage, margelle…), les matériaux choisis doivent être aussi agréables aux pieds nus qu'antidérapants, notamment lorsqu'ils sont humides ou mouillés.
Le choix de leur couleur est important : elle ne doit être ni trop foncée pour ne pas emmagasiner la chaleur, ni trop claire pour ne pas éblouir.
Ils doivent également résister au gel, aux taches, et ne pas favoriser le développement de mousses. La pierre la mieux adaptée à la réalisation de plages et margelles, demeure la pierre calcaire, et en particulier, la pierre de Bourgogne, à l'exception des pierres les plus tendres et les plus poreuses. Elle offre une grande variété de couleurs et d'aspects, qui peuvent satisfaire tous les goûts et s'adapter à tous les environnements.
La pierre naturelle est un matériau noble, écologique et éternel. Bien entretenue, elle perdure dans le temps, au contraire de la pierre reconstituée. De plus, ses qualités écologiques ont déjà été mises en évidence. La pierre se recycle en effet à l'infini, et est extraite dans des carrières bourguignonnes respectant les réglementations environnementales en vigueur, et usinée selon des procédés rigoureusement suivis.

Le plus Batirenover

Un entretien peu contraignant
L'entretien est simple et naturel. Il suffit d'éliminer les poussières par aspiration et laver à l'eau claire à l'aide d'une serpillière humide ou par brossage mécanique sous un minimum d'eau, additionnée si nécessaire d'un savon noir ou savon de Marseille. Il est important de bien rincer, afin d'obtenir un dallage qui prendra un brillant naturel avec le temps, et facilitera la formation de calcin, une réaction chimique d'autodéfense des pierres naturelles. Attention à ne pas laver avec un nettoyeur haute pression afin de ne pas fragiliser la pierre et favoriser ainsi les infiltrations d'eau. En cas d'accident, tache de vin ou autre en intérieur, ou tache de mousse en extérieur, on pourra utiliser de l'eau de javel diluée, que l'on rincera avec soin.

 

Marc Wast

PARTAGER
Article suivantLes prêts pour vos travaux