Confort assuré avec l’arrosage automatique

Installer un système d’arrosage automatique, est-ce vraiment utile ?

 

Un arrosage manuel peut s’avérer fastidieux, surtout qu’afin de ne pas stresser les plantes, il faut que cet arrosage soit régulier. L’irrigation manuelle est souvent aussi source de gaspillage d’eau.

Dans son ensemble, un arrosage automatique est étudié pour distribuer de l’eau à toutes les plantes et/ou à la pelouse, via un réseau de tuyaux munis de goutteurs ou d’asperseurs. Cette distribution peut être commandée manuellement ou programmée. L’avantage avec la programmation, c’est qu’une fois le programme d’arrosage configuré, tous les végétaux seront arrosés, même en cas d’absence et la juste quantité d’eau sera utilisée, limitant le gaspillage.

 

• Les électrovannes programmables Elettra de Claber sont des solutions pour programmer des installations d’arrosage en absence d’énergie électrique. Prix : 109 €. www.claber.fr

 

Claber

Claber

 

Comment installer un arrosage automatique ?

 

L’installation d’un arrosage automatique peut évoluer en fonction des besoins, c’est-à-dire être étoffée s’il y a de nouvelles plantations.

Trois éléments clés permettent d’installer ce type de système :

– Les raccords pour robinets servent à brancher l’installation à un robinet d’eau extérieur. Sur ces raccords peut être adapté un programmateur qui fonctionne avec des piles et qui déclenche automatiquement le passage de l’eau à certaines heures ou selon certaines plages horaires prédéfinies. On peut ajouter des régulateurs de pression qui contrôlent la pression de l’eau afin d’éviter les incidents techniques (tuyaux qui lâchent, raccords qui sautent…).

– Les tuyaux souples permettent de transporter l’eau sur toute la surface du jardin. On distingue les tuyaux d’alimentation proprement dit, de 13 mm de diamètre, qui alimentent tous les coins et recoins en eau et les tuyaux de micro-irrigation de 4 mm qui amènent l’eau directement sur les végétaux.

– Enfin, au bout des tuyaux de micro-irrigation se positionnent les asperseurs, les goutteurs ou les micro-jets utiles pour les végétaux de haute taille.

 

• Micro Drip de Gardena est un kit d’arrosage du débutant. Il s’agit d’un kit «clé en main» pour initier les urbains à l’arrosage automatique goutte-à-goutte car tout le monde ne dispose pas d’un grand jardin. Il permet d’irriguer jusqu’à 5 mètres de végétations. 1 centrale d’irrigation, 10 mètres de tuyaux, 20 goutteurs, 1 jonction, 12 supports… et le tour est joué. Prix public indicatif : 31,99 €. www.gardena.fr

 

Kit d'arrosage Micro Drip de Gardena

Kit d'arrosage Micro Drip de Gardena

 

Comment fonctionne un programmateur ?

 

Le programmateur est en quelque sorte le cerveau du système. Il permet d’économiser du temps et de l’eau en mettant en marche et en arrêtant les arroseurs à certaines heures. Lorsque le programmateur arrive à une heure de départ établie, il envoie un signal aux vannes, leur indiquant de s’ouvrir. Chaque vanne pilote un groupe d’arroseurs. Une fois la durée d’arrosage écoulée, la vanne se ferme coupant ainsi l’arrivée de l’eau. Toutes les vannes ne sont pas forcément programmées aux même heures, ce qui permet d’ajuster l’arrosage en fonction des besoins. Il existe différents types de programmateurs plus ou moins élaborés. Certains sont pré-programmés avec un nombre de solutions pré-enregistrées. D’autres disposent d’un nombre de programmes (parfois plus de 100), à créer soit même. D’autres encore sont très flexibles, combinant programmes pré-enregistrés et créations personnelles. Il est conseillé de rentrer le programmateur durant l’hiver car il craint le gel et en début de saison, pensez à installer des piles neuves afin d’optimiser le fonctionnement de l’ensemble du système.

 

• L’AC Pro Hozelock est un programmateur ultra facile à utiliser. Il se pilote à l’aide de 3 larges touches «Easy Touch» de couleur : la touche bleue permet de faire défiler le menu, la touche verte de valider le choix et la rouge de revenir en arrière. Trois types de programmation sont proposés : 13 programmes préétablis, un système de programmation interactif et 4 programmes journaliers différents. Par ailleurs, la nouvelle sonde d’humidité Rain Sensor arrête immédiatement le fonctionnement du programmateur dès qu’elle détecte la pluie.
Prix indicatif : 76 €. www.hozelock.fr

 

• Le programmateur C1060 solaire plus de Gardena permet d’arroser économiquement et selon les besoins en eau du sol. Les capteurs solaires chargent la batterie même par temps nuageux. Cet appareil alimente jusqu’à 6 réseaux d’arrosage indépendant. Prix public indicatif : 129,99 €. www.gardena.fr

 

• Le programmateur Aquadue Duplo®, 2 voies de Claber reprend une technologie qui a fait ses preuves, tout électronique et sans partie mécanique, grâce à la double électrovanne bistable. Toutes les infos sont données sous forme de pages-écrans interactives apparaissant sur un grand afficheur. Prix : 99 €. www.claber.fr

 

Programmateur AC Pro Hozelock Le programmateur C1060 solaire plus de Gardena Le programmateur Aquadue Duplo® 2 voies de Claber
AC Pro Hozelock                                       C1060 solaire plus Gardena               Aquadue Duplo®

 

Quels accessoires choisir ?

Goutteurs, asperseurs, micro ou maxi jets peuvent se combiner afin d’être les plus efficaces possible. Il est préférable de disposer les goutteurs et asperseurs près des racines, à l’ombre des feuilles afin de limiter l’évaporation. Le goutteur simple, à maintenir à l’aide d’un pique, est idéal pour la base des petites plantes. Il offre un débit constant quelle que soit la pression. Les mini-asperseurs peuvent être utilisés pour un groupe de petites plantes et au pieds des plantes plus grandes. Les jets se présentent sous différentes formes afin d’assurer la couverture complète des bordures de fleurs et de haies. Leur débit est entièrement réglable. Ils conviennent aux plantes délicates et aux semis. Il est préférable que les arroseurs distribuent de grosses gouttes d’eau plutôt que de brumiser. Pour limiter les pertes de pression, respectez le principe de connexion des arroseurs sur une même ligne. L’arrivée d’eau sur un réseau doit se faire au milieu de la ligne des arroseurs, plutôt qu’à l’extrémité.

• Rain Bird développe une gamme complète de produits pour l’arrosage enterré et pour l’arrosage de surface comme ces arroseurs à turbine de grande portée. Le réglage du secteur est rapide et facile puisqu’il se fait grâce à un simple tournevis plat. Il existe également des tuyères Uni-Spray en 3 hauteurs de soulèvement, équipées de buses réglables, une tuyère d’une hauteur de 10 cm fonctionnant avec une buse réglable non prémontée (pour laisser le choix de la buse en fonction du débit et de la portée nécessaire) et un arroseur à turbine de moyenne portée. Prix de l’installation sur devis. www.rainbird.eu

 

Rain Bird

Rain Bird

 

Quid de l’arrosage enterré

 

Le plan d’implantation du système est le même que pour un arrosage automatique classique sauf que les tuyaux sont enterrés. En priorité, il faut donc creuser les tranchées en protégeant la pelouse. Sur les dérivations, il convient de monter les raccords à compression, ensuite les colliers de prise en charge, de placer les électrovannes dans leur regard et d’installer les arroseurs sur raccords souples ou rigides. Avant de reboucher les tranchées, il est important de régler les arroseurs, de connecter les électrovannes avec le programmateur par le biais de connecteurs étanches. Il suffit ensuite de programmer l’arrosage et de reboucher les tranchées. Pour l’arrosage enterré, il est possible d’utiliser des programmateurs à piles ou sur secteur.

 

• Avec le Colibri® System, il est facile de réaliser seul son installation de micro-arrosage enterré. Il suffit de creuser un sillon léger sur le sol. Ces micro-arroseurs fonctionnent également à basse pression. A combiner avec un simple programmateur à piles relié à un robinet. Prix : 11 €. www.claber.fr

 

Quelques conseils de base…

 

• Arrosez entre 5 et 10 heures du matin lorsque les températures sont encore fraîches. Les feuilles auront le temps de sécher durant la journée, limitant le risque de maladies.

 

• Divisez votre jardin en plusieurs zones d’irrigation et réglez correctement vos arroseurs afin qu’ils ne mouillent que les plantes et pas les allées. Pour obtenir un arrosage parfait, il est préférable que les jets des arroseurs se croisent.

 

• Les besoins en eau d’une pelouse en été sont en moyenne de 6 litres par mètre carré et par jour. Un système à jets fixes apporte autour de 40 litres par heure au mètre carré, un système d’arroseurs rotatifs, environ 12 litres.

 

Faut-il faire appel à un installateur ?

Réaliser le système d’arrosage le mieux adapté à votre jardin nécessite une conception bien pensée et une installation étudiée. Pour cela, il est recommandé de passer par un installateur professionnel qui devra vous présenter un devis avec des plans détaillés et le coût du matériel et de la main d’œuvre. N’hésitez pas à demander quels produits seront utilisés et si un suivi est assuré après l’installation. N’employez que des personnes qualifiées couvertes par une assurance et méfiance envers les offres trop bon marché !

 

Sylvie Lenormand, le 13 mai 2011

 

Lire notre article sur les allées de jardin