A votre avis, pourquoi un jardin est-il déterminant pour un achat ?

Sans surprises : le jardin, un élément déterminant à l’achat

 

Pour près de 3 Français sur 4, la présence d’un jardin ou d’une terrasse est déterminante lors du choix de leur habitation : 70 % d’entre eux estiment qu’il s’agit d’un critère important, très important (45 %) ou assez important (25 %). Une attention particulièrement marquée dans certaines catégories de la population :

 

–          80 % des seniors estiment qu’un jardin ou une terrasse est un élément important voire très important dans le choix de leur habitation

 

–          Seuls 60 % des Parisiens jugent importante la présence d’une terrasse ou d’un jardin, tandis que le reste de la France y est particulièrement sensible (72 %)

 

–          80 % des Français dont le revenu est supérieur à 3 000 €/mois estiment qu’il est important que leur habitation dispose d’un espace vert privé. Cependant, même chez les revenus modestes (< 1 200 €/mois), le jardin est un critère prioritaire pour une majorité (52 %).

 

 

Source de bien-être et de confort…

 

Pour 1 Français sur 2, l’intérêt principal des jardins réside dans leurs bénéfices sanitaires et environnementaux*. Et dans le contexte actuel de crise économique, les Français veulent des garanties sur la valorisation de leur patrimoine à long terme. Ce n’est pas un hasard si, pour 1 personne sur 6, la vocation première du jardin est d’embellir et donner de la valeur à une habitation**.

 

 

Mais aussi et surtout une plus value de 5 à 12 %  à la vente

 

La présence d’un jardin ou d’une terrasse permet en effet de revendre un bien de 5 à 12 % plus cher que la moyenne**, en particulier en région parisienne. En définitive, conscients que leur logement s’inscrit dans un écosystème et qu’il prend une importance croissante dans toutes les dimensions de leur vie, les Français voient dans le jardin la « pièce en plus » idéale pour concilier plaisir des yeux, investissement durable, bien-être et écologie.

 

 

Méthodologie de l’enquête

 

L’enquête a été menée par l’institut Ipsos pour le compte de l’Unep, les 16 et 17 décembre 2011 sur un échantillon de 967 personnes représentatif de la population nationale française âgée de 18 ans et plus. L’échantillon a été interrogé par téléphone selon la méthode des quotas (sexe, âge et profession du chef de famille, catégorie d’agglomération et région).

 

 

En savoir plus

 

www.expertjardins.com

 

 

Mauve Depreux, le 09/03/12

 

 

** Enquête Unep-Ipsos 2010, « Le jardin, un bien social à partager »

** Enquête Unep-Ipsos 2011, « Le jardin rêvé des Français »

 

 

Lire aussi :

La piscine, actrice de l’anti-morosité