Les chaudières à granulés bois ou pellets

Okofen pelletsTotalement inscrit dans les énergies renouvelables, le chauffage par biomasse, et par le bois en particulier, connaît un regain d'intérêt depuis la chute des ventes des PAC. La technologie des chaudières à granulés n'y est certainement pas étrangère. Explication d'un succès qui devrait s'amplifier dans les prochaines années.

Écologique, économique, mais terriblement contraignant

Le chauffage au bois, tout le monde connaît ! Merveilleux d'agrément dans une cheminée à foyer ouvert, efficace pour chauffer plusieurs pièces de la maison en version "insert", ultra économique dans le cas d'une chaudière à bûches ou à bois déchiqueté, le chauffage au bois ne rencontre que deux véritables défauts : sa très faible autonomie entre deux chargements ! Contraignant et pénible, il n'est pas adapté aux résidences secondaires. Et la nécessité de vider les cendres très régulièrement, tâche fatigante à la longue…

Une souplesse d'utilisation inconnue

HargassnerAvec l'arrivée des chaudières et poêles alimentés par des granulés, la révolution du chauffage au bois est en marche. Ces chaudières nouvelle génération offrent un maximum de confort et un haut niveau de performances. Résultat : grâce à une conception simple entièrement dédiée à l'utilisation de granulés, ces chaudières proposent la même souplesse d'utilisation que le fioul ou le gaz, et n'ont rien à envier à ces dernières en termes de qualité et de fiabilité.
Parce qu'un chauffage performant se doit d'apporter le plus grand confort, ces chaudières sont entièrement automatisées : alimentation, allumage, nettoyage et régulation sont gérés sans intervention humaine. Pour le "ravitaillement", pas de problème. L'autonomie de ces générateurs, via un silo de stockage, permet une utilisation sur une saison entière de chauffe. Pas de livraisons fréquentes, pas d'arrêt intempestif, ces chaudières apportent la même tranquillité d'esprit qu'une technologie au gaz ou au fioul.

Comment ça marche ?

Pour offrir des rendements compris entre 94 et plus de 100 %, ces chaudières font appel à une technologie de pointe mais maîtrisée. Avec une puissance modulante de 30 % à 100 %, elles s'adaptent parfaitement aux besoins, sans perte de performance. Ainsi, la pose d‘un ballon tampon n‘est pas nécessaire.
Ci-après, quelques aspects techniques pour mieux comprendre le fonctionnement de ce type de chaudière :

Schema1 – Foyer à triple parcours des gaz pour une combustion optimale ;
2 – Automate de contrôle ;
3 – Accès pratique pour le nettoyage et la maintenance ;
4 – Régulation de chauffage répondant aux contraintes de l'installation ;
5 – Chambre de combustion ;
6 – Zone de combustion (chaque fabricant propose sa propre technique) ;
7 – Nettoyage automatique ;
8 – Allumage automatique ;
9 – Emplacement du brûleur ;
10 – Système anti-incendie ;
11 – Bac à cendres avec procédé de compression ;
12 – Installation hydraulique ;
13 – Alimentation automatique (ici, par vis sans fin).

Comme tous les autres générateurs de chauffage, ces chaudières peuvent être raccordées à un plancher chauffant, des radiateurs haute et basse température. Elles produisent d'eau chaude sanitaire à volonté et peuvent être couplées à des capteurs solaires thermiques.

Le stockage et la livraison des granulés

OkofenSelon la puissance de la chaudière et la surface habitable de la maison, une saison de chauffe représente entre 3 et 6 tonnes de granulés. Pour leur stockage, deux possibilités :
– Le silo textile est un système de stockage simple, propre et compact. Facile à installer, il est parfaitement adapté aux caves, garages, remises et même en installation extérieure sous abri. C'est également une solution idéale pour les endroits humides, avec peu de place et une faible hauteur sous plafond.
– La pièce de réserve est une solution de stockage classique pour les granulés de bois. Le principe consiste en deux pans inclinés convergeant sur une vis d'extraction, le tout placé dans une pièce entièrement dédiée à cet usage.
Pour l'alimentation de la chaudière, deux systèmes d'alimentation vous seront proposés : par vis sans fin ou par aspiration.

Les granulés de bois sont livrés par camion-citerne et soufflés directement dans la réserve de granulés. Les camions-citernes sont équipés de tuyaux d'une longueur maximale de 30 m. Les raccords de remplissage de la réserve de granulés doivent donc être situés à 30 m au plus de l'accès camion le plus proche.
Dans la mesure du possible, le silo textile doit être situé contre un mur extérieur de la maison puisque le remplissage se fait de l'extérieur. Dans tous les cas, les raccords de remplissage doivent être libres d'accès pour le livreur. Des rallonges sont disponibles.
Cours actuel des granulés bois : de 210 à 250 € la tonne en vrac, de 300 à 350 € la tonne en sacs.

En savoir plus

Le choix de la taille du silo
La taille du silo textile dépend des déperditions du bâtiment et doit, si possible, être déterminée pour le stockage d'une quantité de granulés assurant le chauffage pendant 1 an. La règle suivante vous donne une bonne approximation du tonnage nécessaire : 1 kW de déperdition = 400 kg de granulés par an
Exemple :
Maison très isolée – 7 kW x 400 kg = 2 800 kg
Maison bien isolée – 10 kW x 400 kg = 4 000 kg
Maison moyennement isolée – 15 kW x 400 kg = 6 000 kg

Quelques fabricants
Okofen – DeDietrich – Froling – Viessmann – Zaegel-Held – Brotje – Buderus – HS France – Hargassner – Energie Système

 

 

Marc Wast