Comment protéger son jardin des aléas climatiques de l’hiver

Les températures ont bien baissé, l’hiver est bientôt là et il ramène avec lui le gel, le vent, la pluie… Il est temps de préparer votre jardin à passer en mode sommeil pendant la période hivernale.

C’est maintenant qu’il faut le couver pour qu’il vous offre de beaux fruits et légumes au potager et une belle verdure pour le printemps.

Paillez le sol pour protéger les racines

En plus de ralentir la pousse des mauvaises herbes, le paillage possède de nombreux bienfaits. Notamment il a la particularité de jouer un rôle protecteur durant l’hiver contre le mauvais temps, tout en évitant le tassement du sol lors de fortes pluies.

Il permet de protéger les racines du gel en atténuant les écarts de température. Il conserve la chaleur dans le sol.

Pour avoir un effet optimal, le paillage doit être posé au milieu de l’automne avant le froid et le gel. Il est vivement déconseillé de pailler sur un sol gelé. Vous risquerez d’avoir l’effet inverse.

Non seulement, le paillage protège les racines du froid, mais en se décomposant il enrichit la terre en humus pour rendre le sol beaucoup plus fertile et donc le préparer à un nouveau potager. Au fur est à mesure des années, la terre sera de très bonne qualité. Votre potager vous le fera savoir !

Le paillage biodégradable tel que la toile de jute ou bien le paillage en coco sont aussi très esthétiques, ils se confondent parfaitement dans l’environnement.

Protégez vos plantes et votre potager

Pour protégez votre jardin de l’hiver, il est nécessaire de donner une attention particulière à certaines plantes. Notamment les plantes méditerranéennes comme le laurier-rose, bougainvillier ou les plantes d’orangeries comme le citronnier, le bananier et l’oranger. Mais aussi les plantes tropicales, tel que les orchidées, le palmier Phoenix… ou encore les cactées ou succulentes.

Toutes les plantes citées ci-dessus ne supportent ni le froid, ni le gel, ni la grêle. Il existe plusieurs solutions pour les protéger les plantes du froid :

  • Voile d’hivernage :Il s’agit d’un tissu fabriqué en Polypropylène de 30g/m², son but est d’offrir une protection thermique contre la neige, le gel… Il fait gagner quelques degrés supplémentaires par rapport à la température extérieure. Il est très léger est n’abime pas les cultures, le voile d’hivernage peut être posé à même le sol sur les cultures sans les endommager. En plus des nappes ou des rouleaux d’hivernage, il existe aussi des voiles d’hivernage pour vos jardinières ou pour les petits arbustes (olivier, citronnier…) avec une fermeture zippée pour une installation facile et rapide. Le voile d’hivernage doit être enlevé une fois les Saints de glace passés soit vers le 13 mai. C’est le moment où le risque de gel est bien éloigné.
  • Serre de jardin : Tout le monde n’a pas la chance d’avoir une véranda pour exposer les plantes en hiver. Toutefois, vous pouvez vous procurer une serre de jardin, ainsi vos plants seront à l’abris du froid tout en restant à la lumière.

De plus, vous pouvez trouver tout types de serre de jardin, serre murale, serre pour balcon, serre de jardin avec étagère, serre de jardin pour cultures hautes…

Protégez votre mobilier extérieur

Pour terminer, si vous possédez du mobilier extérieur tel qu’un salon de jardin une table de jardin, ou encore un barbecue, il est important de les protéger.

L’idéal est de les déplacer dans un garage ou bien un abri de jardin. Toutefois, si vous n’avez pas la possibilité ou l’endroit pour les stocker durant l’hiver, les housses de protection font très bien l’affaire.

Il est conseillé d’installer les housses de protection avant les premières gelées.

Ne vous précipiter pas pour les enlever au printemps, car la rosée du matin reste présente jusqu’à tard. Commencer par enlever les housses de protections la journée et couvrez les durant la nuit.

Vous pourrez les déhousser entièrement dès que les Saints de glaces seront passées, à ce moment-là les risques de gelées seront écartés.