Quelques erreurs à éviter lorsqu’il s’agit d’investir dans l’immobilier

Erreur n°1 : Investir dans une région sans se renseigner

Beaucoup d’investisseurs immobiliers font l’erreur d’investir dans une ville ou une région sans s’être renseignés au préalable. Et pourtant, il faut savoir que l’emplacement est l’un des paramètres les plus importants à considérer dans ce genre d’opération. En effet, il est indispensable de comprendre les atouts de la région, les attentes des locataires, notamment en fonction du type de prestation que vous souhaitez offrir : location saisonnière, location meublée, résidence service, etc. Vous devez donc commencer par vous rendre sur place afin de vous imprégner de la vie locale. Comment sont les transports en commun ? A quelle distance se trouvent les commerces les plus proches ? Comment est la demande locale en termes de logement ? Quelles tranches d’âge sont les plus intéressées par la ville / la région ? Voilà autant de questions auxquelles vous devrez répondre avant de signer dans l’achat d’un bien immobilier.

Un petit conseil, lorsqu’il s’agit d’investir dans l’immobilier, pensez à l’optique d’investir dans un bien se trouvant en bord de mer. Ce genre de bien fait toujours autant rêver, très recherché également. Actuellement, un terrain à vendre dans le 17 ème constitue un investissement intéressant, la Charente-Maritime est un département qui attire beaucoup les acheteurs.

 

Erreur n°2 : Avoir une confiance aveugle envers le promoteur

Il faut comprendre qu’avec l’essor de l’immobilier, tous les promoteurs ne se valent pas. En effet, certains sont bien plus sérieux que d’autres, notamment par rapport à la recherche d’emplacements, par rapport aux délais de livraison de l’immeuble, par rapport aux finitions et la qualité des travaux, etc. A vous donc de mener une petite enquête sur le passif du promoteur immobilier, afin d’en savoir plus sur sa réputation dans la région voire même à l’échelle nationale. Il faut savoir que beaucoup d’investisseurs ont fait l’erreur de faire confiance totalement à leur promoteur, qui leur a vendu « du rêve ». Résultat des comptes, ils se retrouvent aujourd’hui avec un bien immobilier perdu au milieu de nulle part, qui n’attire pas les locataires et qui génère beaucoup de frais d’entretien.

 

Erreur n°3 : Faire comme les autres

« Untel a fait ceci, un autre a fait cela… Pourquoi pas moi ? » C’est un cas fréquent chez les investisseurs dans l’immobilier. Et pourtant, il faut savoir que vous devez avant tout visualiser votre projet suivant votre vocation, vos attentes et surtout par rapport à vos objectifs. Vous pouvez par exemple investir dans le neuf, rénover un bâtiment ancien, investir dans une résidence service de type résidence étudiants ou EHPAD, acheter un bien immobilier en bord de mer et faire de la location saisonnière, il y en a pour tous les goûts.

 

 

Publié par M.S. le 27/07/2016