Gagnez quelques mètres carrés avec le bois !

Le bois en extension

 

Vous êtes à l’étroit dans votre maison ? Votre famille s’agrandit ? Vous avez besoin de créer un espace de détente ou une chambre ? Où trouver quelques m2 supplémentaires ? 

En créant une extension bien évidemment. A notre époque, autant faire un choix écologique. Pensez à construire en bois. Il s’agit d’un matériau noble, qui se plie à toutes les exigences et qui s’adapte à tous types d’architecture, même traditionnelle en pierres. Il s’accommode tout autant du verre qui vous apportera en plus de la lumière et de la chaleur à moindre frais.

 

 

Naturel et résistant

 

Le bois est très résistant et c’est un bon isolant phonique et thermique. Optez plutôt pour des essences dures et imputrescibles comme l’iroko, le cèdre rouge ou le pin Douglas. Celles-ci doivent cependant être pré-traitées pour mieux vieillir car elles risqueraient de virer au gris ou de se fissurer. L’idéal est d’effectuer un traitement tous les deux à trois ans en utilisant une lasure ou une peinture micro-poreuse. L’utilisation du bois en extension génère un chantier propre et respectueux de l’environnement. C’est une construction sèche sans eau et sans ciment ou presque, qui préserve la nature environnante tant sur le plan fonctionnel qu’esthétique.

 

 

Quel type d’extension choisir ?

 

Cela peut-être une extension en liaison directe entre le bâti existant et un nouveau bâti comme l’est une véranda, une surélévation ou une extension indépendante (chalet qui peut vous servir de chambre d’amis ou carport pour abriter les voitures). Sachez qu’à partir du 1er janvier 2012, une extension de 40 m², ne nécessite plus de permis de construire.  Autre exigence inhérente à n’importe quels travaux : si le SHON (Surface Hors Oeuvre Nette) dépasse les 170 m², le recours à un architecte est obligatoire. Pensez aussi que votre commune peut vous imposer un certain esthétisme. 

 

 

Pour vivre dedans dehors

 

Si vous disposez d’un peu de terrain et que vous désirez gagner en clarté, rien de mieux que la véranda. Le bois est parfait en structure et peut accueillir une toiture en verre, en polycarbonate, en tuiles ou en ardoise. En revanche, le coût de mise en œuvre est supérieur à celui d’une véranda en PVC ou en aluminium. Comptez entre 20 000 et 50 000 € selon l’essence choisie. Choisissez une véranda parfaitement étanche et chauffée, si vous désirez en profiter toute l’année. Au contraire, si vous ne pensez utiliser votre nouvelle pièce qu’à la belle saison, une véranda froide, non isolée suffit. Vous pouvez décider de l’encastrer au bâti existant ou en appui d’angle non bâti. Faites appel à un spécialiste de la véranda qui vous offrira toutes les garanties. Chacun a son matériau de prédilection. Un menuisier peut aussi vous être utile dans le cas d’une création sur-mesure, un peu élaborée.

 

 

Et pourquoi pas une extension en hauteur ?

 

Si vous ne pouvez vous étendre à l’horizontal, pensez à une surélévation qui permet d’augmenter la surface habitable sans modifier la surface au sol. Celle-ci est souvent prescrite en milieu urbain où la place manque. L’avantage de l’ossature bois est qu’elle est  5 fois plus légère qu’une surélévation en béton et peut donc s’adapter sur tous types de constructions. Par ailleurs, entre la dépose de la toiture initiale, le montage du plancher et des murs panneaux ainsi que la repose des éléments de charpente, elle réduit considérablement le temps des travaux. Une surélévation peut être partielle, au-dessus d’un garage par exemple. Dans ce cas, elle abrite plutôt un bureau ou une chambre d’amis ou de jeux. Si elle est totale, elle permet de modifier complètement l’articulation d’une maison car on peut y créer plusieurs volumes.

 

Vie & véranda extension

 

 

En savoir plus

 

• Vie & Véranda, leader français de la véranda bois, lance du 12 janvier au 12 février 2012, «Le Mois Idéal», une opération en relation avec l’ensemble des concessionnaires qui va vous permettre d’équiper votre nouvelle véranda de doubles vitrages à isolation thermique renforcée à de bonnes conditions : -25% sur l’ensemble des vitrages. www.vie-veranda.com

 

Vie & véranda

 

 

• Un extension pour protéger sa terrasse, c’est ce que propose la pergola Alicante en bois lamellé collé possédant une bonne résistance mécanique. Elle offre une surface couverte de 15 m² et est livrée en kit. 1890 €.

 

Pergola Direct Abris

 

 

 

Sylvie Lenormand, 21/12/11