Design audacieux et Quartz-Zinc®, le duo gagnant

Partition jouée à quatre mains, avec Patrick Jouin et SLA ARCHITECTURE, le projet de cette maison individuelle propose une réécriture contemporaine d'éléments traditionnels au site. Le quartier est marqué par une très grande liberté dans le traitement des toitures. Cette spécificité inspire au projet ses matériaux et sa forme subtilement pliée, jouant de l'ambiguïté entre paroi verticale et couverture. Il propose ainsi l'apparence d'un grand toit, qui est une image particulièrement emblématique de l'habitat individuel dans cette région.

 

Sur l'ossature bois, le Quartz-Zinc

VMZINCEn plus de cette écriture particulière, la qualité du projet tient également à celle des détails de finition liés à la mise en œuvre de ces matériaux. Ainsi, deux échelles de lecture sont possibles : de loin, une composition forte qui évoque un toit enveloppant toute une maison, et de près, toute une modénature composée de détails de rives, de noues et de croupes. Deux volumes distincts coexistent : le volume de vie est un grand espace traversant qui s'ouvre à deux extrémités par de grandes baies. Le volume de nuit se confine et se cloisonne pour apporter calme et repos.
L'intégration du bâti est assurée par l'utilisation du zinc d'aspect Quartz-Zinc®, en grandes feuilles, dissimulant une structure bois, qui se dévoile de l'intérieur. Utilisé dans le concept pour la façade et la toiture, le matériau choisi devait être capable de répondre aux contraintes du traitement des jouées en façade. Le zinc relève ces défis et, surtout, correspond parfaitement à la logique conceptuelle du projet. Ce matériau a été sélectionné en accord avec le Maître d'ouvrage pour ces qualités plastiques et esthétiques. Sorte d'origami, la maison plie et déplie l'espace. De façon mimétique, la mise en œuvre du zinc restitue à l'échelle du produit cette écriture. Compromis idéal d'une mise en œuvre traditionnelle pour une architecture résolument moderne.

 

A savoir !

Incontournable, la démarche environnementale
De son implantation sur la parcelle à l'exposition des vues, entièrement isolée par de la laine de bois, cette maison individuelle a fait l'objet de choix orientés par une démarche environnementale qui répond à la norme RT 2005. Le dessin des baies est réalisé en fonction du déplacement du soleil, de façon à amener un maximum de lumière naturelle dans les pièces de vie. Le type de vitrage est choisi en fonction de ces critères. L'ensemble des niveaux supérieurs au rez-de-chaussée est réalisé en charpente bois. Un soin particulier a été accordé à la sélection des isolants. La laine de bois apporte un plus dans le confort d'été, en permettant un déphasage des pointes de températures. En outre, le choix du zinc, matériau recyclable, entre en droite ligne dans cette démarche.

 

Marc Wast

PARTAGER
Article suivantLes prêts pour vos travaux