L’Accoya®, un nouveau bois très performant

Un bois artificiel prêt à manufacturer

 

L'Accoya® est un bois modifié, de façon à augmenter sa longévité, sa résistance et sa stabilité dimensionnelle. L'essence qui sert pour le produire est un résineux, le pin radiata, aussi appelé pin de Monterey, commun en Amérique du Nord mais aussi dans le sud-ouest de la France. De nombreuses années de recherche ont permis de mettre au point un procédé qui modifie la structure moléculaire du bois, il s'agit de l'acétylation. Les acétyles sont présents dans le bois à l’état naturel dans des proportions variables selon les essences, ce processus ne fait donc pas intervenir d'autres produits ou substances.

Les bois traditionnels ont une structure inégale ; ils sont très durs au centre et en partant de l'intérieur vers l'extérieur, les cercles qui entourent celui-ci sont de plus en plus tendres, jusqu'à l'écorce que l'on peut effriter entre ses doigts. L'Accoya®, lui, est homogène sur toute sa tranche, de l'écorce jusqu'au coeur. Il est ainsi prêt à être transformé en industrie puis à être commercialisé.

 

 

Bonne nouvelle : les insectes et champignons ne le digèrent pas 

 

L'Accoya® résiste aux attaques des insectes et des champignons xylophages car ils ne peuvent pas digérer ce bois particulier. Il ne craint pas les moisissures et n’est pas sujet à la décomposition comme ses équivalents "naturels". Il peut demeurer immergé, par exemple en bordure d'étang ou de ruisseau.

 

 

Une bonne tenue à l'extérieur… pour longtemps

 

En extérieur, il a une bonne durabilité et une bonne résistance, aux UV notamment, supérieure à celle du tek ;

– 25 ans minimum planté dans le sol, ce qui est le cas des clôtures, par exemple.

– 50 ans minimum en utilisation hors-sol, en terrasse, pare-soleil, portail ou bardage.

 

Terrasse en Accoya®

 

 

Des propriétés isolantes similaires au vrai bois

 

Comme toutes les essences de bois, l'Accoya® est un matériau qui a naturellement de bonnes qualités d'isolation thermique. Il est très peu conducteur du chaud et du froid (contrairement au métal, par exemple), c'est à dire qu'il conserve une température moyenne. Il convient très bien à la fabrication de fenêtres, de portes ou de revêtements de façades.

 

 

Recyclable et un entretien sans produit chimique

 

Sa croissance est rapide et il est cultivé en forêts renouvelables. Ce matériau peut être réutilisé et recyclé. Comme l’Accoya® ne nécessite pas de traitement pour le protéger, il peut être utilisé dans son état « brut ». Ainsi, il ne contient aucun produit dangereux qui pourrait s’infiltrer dans le sol, puis dans les nappes phréatiques.

 

Rembarde en Accoya®

 

 

Entretien

 

Son processus de fabrication limite de 75% (voire plus) son risque de gonflement par temps humide et de rétrécissement par temps sec. Ainsi les portes et fenêtres sont faciles à ouvrir et fermer année après année. On peut le peindre, le vernir, ou l'enduire d'huile teintée. Ces protections durent 3 ou 4 fois plus longtemps que sur les autres bois, ce qui signifie des économies d'entretien à la clé.

 

 

Un vrai faux inconvénient

 

Non protégé, l'Accoya® a tendance à devenir gris, comme le teck.

 

 

En savoir plus

 

Accoya® est produit par Titan Wood.

Pour plus d'infos, notamment sur les tarifs, consulter le site :

www.accoya.com

 

Marie-Caroline Loriquet, 25/11/11

 

Lire aussi Le robinier, cultivé en France, alternative économique et écologique aux bois exotiques, Les petits secrets des essences de bois