A chaque matériau son type de colle

Les colles à bois

 

Deux types de colles servent à assembler des pièces de bois, il s’agit des colles vinylique et polyuréthane. Elles s’utilisent dans la réalisation de meubles de menuiserie ou de structures constructives.


Les colles vinyliques sont blanches et deviennent transparentes après leur séchage. Elles peuvent assembler deux éléments  à condition que l’un des deux soit absorbant. Elles s’utilisent pour la menuiserie, les placages, les meubles.
Résistance :
– température 70°C,
– humidité D1 à D4


Les colles polyuréthane présentent de bonnes performances face à l’humidité et aux écarts de température. Elles peuvent ainsi servir dans des pièces d’eau, mais aussi pour des ouvrages exposés au gel et aux intempéries, pour coller notamment du bois dur soumis à de fortes contraintes mécaniques.
Résistance :
– température entre -40° et +150°C
– humidité D4, très bonne résistance

Les colles pour le placage

 

De nombreux meubles sont constitués de panneaux de bois, sur lesquels une plaque décorative est contrecollée. C’est le cas des meubles de cuisine équipée, par exemple.


Les colles néoprènes sont fabriquées à base de solvants. Elles s’appliquent à double encollage à l’aide d’un pinceau, d’une spatule ou d’un pistolet mécanique. Elles servent pour le placage de feuilles de stratifié à froid sur tout type de panneaux. Elles permettent d’assembler des pièces de bois, mais aussi du PVC, des plaques métalliques. 


Les colles thermofusibles désignent un type de colle qui solides à température ambiante, fondent à environ 200°C. Elles s’utilisent essentiellement pour les placages.

 

 

Les colles pour l’agencement et le parquet


Les colles utilisées pour l’agencement intérieur sont des mastics avec ou sans solvant. Les mastics solvantés, peuvent contenir du néoprène. Ils servent pour fixer des éléments en bois ou en PVC qui nécessitent un maintien fort.
– Parmi les mastics sans solvant, les MS polymères conviennent à la fixation d’éléments non absorbants, comme des miroirs, du PVC ou du métal, que ce soit en intérieur ou en extérieur. – Les polymères en émulsion sont adaptés aux collages en intérieur, de baguettes ou de plinthes, de moulures ou de rosaces. Ils peuvent être poncés et peints pour une belle finition.


Les colles pour parquets conviennent à tous ces types de revêtements de sol. Selon l’essence, la dimension des lames, la nature du support, ou l’ambiance de la pièce, la composition qui convient varie. Cela peut être des résines-alcool, vinyliques, ou polyuréthanes, ou des MS polymères.

 

 

En savoir plus

 

– Colles à bois Sader
www.fixersanspercer.com

– Mastic Bostik
www.bostik.fr

 

 

Le 02/03/13

 

 

Lire aussi :

Le parquet à l’anglaise, une pose économique

Les vertus thermiques et acoustiques du liège