Avant Après : Un appartement haussmannien parisien transformé en espace de vie contemporain

Les raisons d'un changement radical

 

Avant l’achat par les nouveaux propriétaires, cet appartement haussmannien était très traditionnel . Moulures rehaussées de couleurs chaudes, fresques murales, trompe-l’œil, lustres, trumeaux, commodes, horloges, tapis orientaux, rien ne manquait à ce "musée". Malgré des pièces de vie spacieuses, ces ornements, charmants séparémentcontribuent à réduire l'espace.Les teintes chaudes et foncées des tissus d'ameublement, des tapisseries, des frises peintes, des tapis (beaucoup de rouge) et du parquet sont autant de facteurs qui en plus, obligent à allumer la lumière la plus grande partie de la journée. Si on ajoute à cela, les moquettes dans les chambres, on s'aperçoit que ce décor ne correspond pas à un mode de vie contemporain.Les propriétaires ont donc choisi de décloisonner l'espace, de donner la part belle à la sobriété dans la décoration et les aménagements et surtout, de faire entrer la lumière.

 

 

La salle à manger

 

Plusieurs pièces ont été supprimées ou déplacées, au profit des pièces de vie principales, comme le salon, la chambre principale, mais aussi la salle à manger. Les murs et le plafond sont désormais entièrement blancs. Les seuls éléments de décorations sont deux photographies en noir et blanc, accrochées au mur. Le lustre baroque a été remplacé par 3 suspensions noires de style industriel. A la place des placards, il y a une enfilade en bois chaud (type merisier) avec le dessus blanc. Les huit chaises sont dans la même teinte, elles ont pris place autour de la grande table à manger familiale, au lieu des six chaises rembourrées rouges qui s'y trouvaient. L'élément très intéressant de cette pièce, est la cloison de séparation avec la cuisine. Elle était auparavant ornée de motifs et de frises peints, chargée d'un miroir, de placards et de bibelots. A la place sont installés des panneaux de verre translucide et blanc. Ces panneaux sont séparés par un quadrillage de bandes noires. Une large ouverture permet une circulation libre entre les deux pièces.

 

Salle à manger

 

 

La cuisine

 

Le couloir desservait auparavant la salle à manger, les 3 salles des de bains et les WC. Tout l'espace occupé par ces anciennes pièces a été réaménagé en une cuisine spacieuse, attenante comme évoqué précédemment dans le paragraphe dédié à la salle à manger. Le choix de la paroi de verre s'imposait dans la mesure où il n'y a pas de fenêtre directement dans la cuisine. Elle est organisée autour d'un îlot central. Celui-ci est surmonté d'un plateau débordant dans lequel est intégré une plaque de cuisson. Il peut servir de plan de travail et de table à manger. quelques tabourets hauts sont installés dessous. Dans la base de l'îlot, il y a un four et des tiroirs de rangement. Au-dessus, la hotte d'aspiration et les éclairages sont dissimulés par une structure élégante, à la finition métal brossée. Ses murs et son plafond sont blancs. Le plan de travail et le reste des éléments sont noirs.

 

Cuisine

 

 

Le salon

 

Le salon également est resté à sa place. Il était séparé en deux espaces, une pièce de vie principale et un petit salon. Il n'en reste plus qu'une grande pièce de vie, qui tire un meilleur parti des grandes fenêtres et donc de l'éclairage naturel. Les nombreuses petites lampes nichées dans tous les recoins ont d'ailleurs été enlevées, au profit de trois lampadaires aux abat-jour blancs, sur pied. Le grand tapis s'est retiré et laisse apparaître le beau parquet en point de Hongrie. Là encore, l'ameublement révèle un choix contemporain. Les nombreux petits canapés, fauteuils, commodes, guéridons, petites chaises de l'époque haussmannienne ont laissé la place à un grand canapé d'angle gris clair, quelques fauteuils dans les mêmes tons, deux tables basses, un escabeau qui accueille quelques ouvrages et une étagère basse qui court le long du mur. Il y avait auparavant une pièce à part entière qui servait de bureau, il y a à présent, toujours dans le salon, un bureau très peu encombrant avec un ordinateur portable et une lampe. Au mur, on peut voir une oeuvre photographique en noir et blanc.

 

Salon

 

 

La suite parentale

 

La chambre des parents est toujours à côté du salon, elle non plus n'a pas été déplacée. La tapisserie aux motifs rouges a été remplacée par une peinture gris perle. Là encore, les lumignons ont cédé la place à un lampadaire identique à ceux décrits dans le salon. Les nombreux petits meubles, commode d'angle, guéridon, secrétaire, chaise ont disparu. Il reste le lit et un valet, tous deux contemporains. Les rangements sont dans l'épaisseur de la cloison. La moquette et le tapis on été enlevés au profit du parquet.

Les architectes ont tiré le meilleur parti de son tracé biscornu, un carré prolongé d'une sorte de couloir. La partie chambre est dans le carré. Le couloir a été aménagé en salle de bains attenante à la chambre. Elle est équipée d'une douche à l'italienne qui est protégée par une paroi de verre translucide. Il y a également un radiateur sèche-serviette chromé et un porte-serviette.

Le dressing, à côté, occupait tout le couloir. Il était une sorte d'impasse sombre, il a été aménagé en couloir qui dessert des WC. Les placards sont toujours présents, leurs poignées ne dépassent plus, ce sont des encoches dans les portes qui permettent de les ouvrir.

 

Chambre

 

 

Le salon TV

 

On l'a cherchée dans le salon principal mais c'est dans celui qui lui est consacré que se trouve la télévision ! C'est aussi une pièce de lecture.

 

 

Les autres pièces

 

A côté de la cuisine, il y a une autre salle de bains destinée au reste de la famille et aux invités.

Elle comporte une baignoire, des WC et une double-vasque.

Ensuite, il y a les chambres des deux enfants. L'une, petite, est à la place de l'ancien bureau.

L'autre est restée à la même place et a été agrandie avec l’ancienne partie du couloir qui y menait.

 

 

Le studio

 

La cuisine, déplacée comme on l'a vu a été remplacée par un studio, totalement indépendant, qui met à profit la deuxième entrée de l'appartement, qui servait très peu. Il est équipé d'un coin cuisine et d'une salle d'eau équipée d'une douche.

 

 

En savoir plus

 

Agence d'architecture intérieure ID Associés

21 rue du Petit Musc 75004 Paris

01 44 54 51 30

www.ida-ai.com

 

Marie-Caroline Loriquet, 28/10/11

 

Lire aussi Avant/après : un « mini-loft » rénové dans le Marais à Paris