Quels sont les différents types de construction de maison ?

La construction d’une maison est un projet qui demande une grande préparation en amont. La phase de conception étant la plus importante, il est indispensable de déterminer quel type de maison correspond à votre budget et à vos attentes.

Les étapes à respecter

Une maison est un investissement sur le long terme. Aussi, avant d’entamer les travaux de construction proprement dits, il est impératif de respecter quelques étapes importantes, dont :

  • Le choix de la zone de construction, notamment le terrain ;
  • Le choix de la technique à adopter pour la construction ;
  • Le style qu’aura la maison ;
  • Les matériaux de construction ;
  • La conception de l’architecture et des plans.

En déterminant ces diverses étapes en amont, vous pourrez identifier vos partenaires, dont l’architecte, le constructeur ou encore les fournisseurs. Ce n’est qu’ensuite que vous pourrez lancer les démarches nécessaires, dont la demande de permis de construire ou la souscription de garanties, pour la bonne réussite de votre projet.

La construction d’une maison peut se faire sous différentes méthodes : la technique industrielle, écologique, en bois ou traditionnelle.

La construction industrielle

Construire sa maison de manière industrielle revient à opter pour une construction en kit. Concrètement, chaque partie de la maison est fabriquée à l’usine, puis montée par des professionnels sur place.

Également appelée habitation container, cette méthode permet d’obtenir des habitations modulables, grâce à des pièces individuelles. En effet, elle est fabriquée à partir d’un recyclage de containers et d’habitations préfabriquées.

Comme les fournisseurs produisent des kits à la chaîne, pour une qualité optimale, ce système est aujourd’hui apprécié pour son rapport qualité/prix.

La construction traditionnelle

Dans ce cas, les pièces de la maison sont fabriquées de manières individuelles et sur-mesure, qu’il s’agisse de la couverture, des murs, des pièces de menuiserie, des fondations ou encore des charpentes. Ainsi, ce système offre plusieurs possibilités de configuration lors de l’aménagement. Toutefois, on déplore son prix élevé.

La construction écologique

C’est le modèle le plus respectueux de l’environnement sur le marché de la construction. Ce type de construction revient à 15, voire 25% plus cher qu’une maison traditionnelle.

On distingue les maisons passives, avec un style de vie sain et écologique, ainsi que les logements bioclimatiques, qui sont une version presque similaire de la précédente.

Pour disposer d’une maison écologique, certains points sont à respecter :

  • Une consommation énergétique la plus faible possible ;
  • Une performance optimale de l’isolation ;
  • Une ventilation efficiente ;
  • Un aménagement en rapport avec l’environnement, notamment la trajectoire du soleil.

La construction en bois

Les constructeurs et les particuliers ont un penchant certain pour les habitations en bois. D’ailleurs, les chiffres indiquent que 5% des Français ont déjà opté pour ce type de logement. En effet, le bois dispose d’une capacité d’adaptation et de transformation non-négligeable, en plus d’être facile à travailler. Ce matériau est également propre, pour un prix abordable et assure une livraison de chantier rapide.

Une maison en bois se construit de plusieurs manières :

  • En kit ;
  • En ossature bois, qui représente déjà 90% des maisons en bois ;
  • Les poteaux-poutres, qui s’obtiennent grâce aux colombages normands ou alsaciens ;
  • Le bois massif empilé, qui est la méthode la plus ancienne. On en retrouve encore dans la construction des chalets par exemple. Concrètement, il s’agit de réaliser des murs en bois massif, de manière à les empiler horizontalement. Le constructeur a le choix entre le système de madrier plat, pour une finition rectangulaire ou le concept de madrier demi-rond pour faciliter l’aménagement intérieur.