Rénovation : Installer une pompe à chaleur réversible dans un appartement existant.

 



ÉTAPE 1 : Définir ses besoins

 
 

Outre un renforcement de l'isolation, Mme BOUDET a souhaitée moderniser le mode de chauffage, alors fourni par des convecteurs, et surtout avoir la possibilité de rafraîchir l'appartement en été. Celui-ci étant situé sous les toits, les surchauffes étaient fréquentes et difficilement supportables lors de fortes chaleurs.

 

De ce fait, la meilleure solution était d'installer un même équipement pour assurer le confort d'hiver et d'été.

 

ÉTAPE 2 : Contacter un installateur pour trouver la solution adaptée

 

De ce fait, la meilleure solution était d'installer un même équipement pour assurer le confort d'hiver et d'été.

 
 

« N'étant pas favorable à l'installation d'un split-system à cause de la présence d'unités intérieures dans les lieux de vie et du soufflage direct de l'air, j'ai fait appel à une entreprise spécialisée pour trouver une alternative.

Christophe Aulas de BLV tech, m'a expliqué le principe du T.One proposé par Aldes, notamment la diffusion par plénum et bouches de soufflage encastrées, et m'a rassurée sur son très faible niveau sonore d'autant plus important dans un appartement. Convaincue, j'ai organisé une réunion avec l'installateur et le maître d'œuvre (Acoor), qui allait superviser les travaux et coordonner les corps de métier, afin d'intégrer au mieux le système et d'insonoriser l'ensemble. »

 
 

Même si les produits ont évolué, il est difficile de s'affranchir du bruit du redémarrage d'un appareil fonctionnant par intermittence, comme un climatiseur. La très basse vitesse de la diffusion d'air par plénum rend celle-ci à peine audible. En outre, le devis était de l'ordre de 70 % moins cher qu'une installation multisplit pour traiter les 4 pièces.

 

« Avec le maître d'œuvre et Madame Boudet, nous avons cherché comment positionner les différentes parties du T. One. C'est plus simple en neuf que dans un logement existant, mais les travaux lourds de rénovation menés par ailleurs, nous ont facilité la tâche. »

 

Étape 3 : Définir l'emplacement des équipements

 
 

L'unité extérieure a pris place sur une petite terrasse tropézienne (dans les rampants) ce qui évitait des problèmes de visibilité ou de bruit vis-à-vis du voisinage ; l'unité intérieure dans un placard d'une des chambres ; les tuyauteries frigorifiques entre les unités extérieure et intérieure dans un faux-plafond ; le plénum, diffusant l'air chauffé ou rafraîchi jusqu'aux grilles de soufflage, dans les toilettes et le couloir.

Le plaquiste a préparé le placard technique et le plénum de manière à accueillir l'installation, les prestations d'isolation et d'étanchéité sont considérées comme parties intrinsèques du système.

Le T. One s'avère être est une réelle alternative au système classique gainable, dans le neuf mais aussi dans l'ancien, en particulier pour son confort et son acoustique

 

L'avis de la propriétaire sur le résultat :

 

« Je suis satisfaite du résultat à tous points de vue : réactivité de la hausse ou de la baisse de la température ambiante, répartition de la chaleur plus uniforme et homogène qu'avec les anciens convecteurs, et par conséquent de la fraîcheur, fonctionnement silencieux, régulation pièce par pièce individualisée, murs libérés de tout appareil, des travaux réalisés avec soin et dans les temps. »

 

En savoir plus

 

Durée des travaux : Rénovation globale de l'appartement de mi-juin à fin juillet 2015 ; installation du T.One en 3 séquences totalisant 3 journées à 2 personnes

 

Coût des travaux (fourni/posé) : 7035€ HT pour le T.One

 

Réseaux d'installateur spécialistes : Cositec, le réseau regroupe les spécialistes experts agréés et formés près de chez vous capables de répondre à toutes les problématiques liées au confort thermique, aux économies d'énergie et à la qualité de l'air dans votre logement, neuf ou en rénovation.