Guide de l’entretien : la toiture et de la charpente – l’après travaux – Faire construire

Haut perché, le toit est souvent oublié. Il est délaissé jusqu'au jour où l'eau s'infiltre dans le grenier et où les gouttières débordent.

La toiture

Jetez un coup d'œil à votre toit après une tempête et à la fin de l'hiver. Toutes les tuiles sont-elles en place? Y compris les tuiles faîtières et de rive? Si des paquets de mousse commencent à s'accrocher sur les aspérités des tuiles, faites faire un démoussage avec application d'un anti-mousse curatif et préventif.
Une petite tuile, une ardoise, une lauze s'est décrochée. Une gouttière fuit. Faites-les remplacer.
Votre toiture a une architecture compliquée avec des noues. Faites-les vérifier pour qu'elles ne soient pas obstruées par des végétaux.
N'oubliez pas de nettoyer les gouttières et les regards au sol à chaque printemps.

Notre conseil : vous voulez passer moins de temps à nettoyer les gouttières : posez-y un grillage ou mettez des crapaudines en haut des descentes de gouttière.

La charpente

La charpente, c'est le squelette du toit. Elle doit en supporter le poids et résister aux efforts dus au vent. Sa bonne santé est primordiale.

Profitez de l'été – c'est plus agréable – pour faire une inspection des pièces en bois. Le bois est-il noirci, humide? Y-a-t-il un peu de sciure sur les poutres ou le sol? Dans un cas, il est attaqué par l'humidité et les moisissures. Dans l'autre, par de petites bêtes (vrillettes, capricornes, lyctus, termites…).

Traitez la charpente avec un produit complet ayant une action fongicide, insecticide et antitermites. Les capricornes attaquent surtout les charpentes en bois résineux. Les lyctus préfèrent les bois feuillus et les vrillettes attaquent tous les vieux bois, feuillus ou résineux. Les capricornes sont bien reconnaissables car ils font un grignotement souvent parfaitement audible.
Pour les termites, vérifiez auprès de votre Mairie si vous êtes dans une région infestée. Les bois doivent absolument être traités.

L'isolation de vos combles perdus a plus de vingt ans d'âge. La laine minérale commence certainement à montrer des signes de faiblesse. Il peut être temps de la remplacer par un produit actuel, plus performant, qui améliorera l'isolation thermique et acoustique de la maison. Votre facture de chauffage s'en trouvera allégée.

Notre conseil : vous voulez utiliser des combles perdus pour ranger des affaires peu utilisées : faites poser des plaques isolantes sur les solives.