Guide de l’entretien après travaux : les murs intérieurs

Un papier peint sali se nettoie d'un coup d'éponge ou se lessive dans la cuisine s'il est de qualité lessivable.

Un mur (ou des boiseries) revêtu de peinture se lessive et accepte une touche de peinture si un enfant ou un animal a causé quelques dégâts.
Pensez aux nouvelles peintures anti-humidité, anti-insectes et anti-taches selon le problème que vous pouvez rencontrer.
Dans la maison, osez les associations de couleurs. Les coloris sont désormais si beaux qu'on les achète sur un coup de cœur.

Les nouveaux enduits muraux aux couleurs de voyages se passent à l'aspirateur. Souvent revêtus d'une fine couche de cire ou de vernis, leur entretien devient alors jeu d'enfant avec une éponge humide.

Un revêtement textile mural se nettoie régulièrement à l'aspirateur. Très souvent traité anti-taches (traitement Scotchgard par exemple) à la fabrication, il se salit beaucoup moins vite qu'auparavant car la poussière s'y accroche plus difficilement.

Si les murs sont envahis par le salpêtre, traitez-les. Mais pensez surtout à stopper les remontées capillaires en faisant injecter une solution hydrofuge dans le bas des murs.

Notre conseil : vous refaites le revêtement dans une pièce : profitez-en pour faire appliquer une sous-couche isolante phonique et thermique.