Avant de signer un contrat de construction

Le contrat de construction est généralement séduisant car vous avez un interlocuteur unique. Et qui s'occupe de tout pour vous. Ou presque. Vous devrez, de toute façon, travailler en étroite collaboration avec l'entreprise de construction choisie pour finaliser votre projet.

 

La visite préliminaire

Avant la signature du contrat, vous aurez visité le terrain avec le constructeur, afin qu'il étudie la nature du sol, l'implantation de la maison, les travaux de préparation du terrain. Par exemple, en fonction de la qualité du sol, sera-t-il possible de faire un sous-sol ?
Il s'agit en fait de déterminer, en plus du coût de la construction indiquée au catalogue et du coût d'une éventuelle personnalisation, le montant des divers aménagements : fondations, raccordements, adaptation du terrain… C'est ce prix-là qui sera indiqué au contrat.

 

Les démarches

Avant de conclure ce contrat de construction, vous avez obligation de procéder à certaines démarches : permis de construire, éventuelle demande de prêt, demandes de branchements divers (gaz, eau, électricité…). Il vous est cependant possible de déléguer par contrat certaines de ces démarches au constructeur que vous avez choisi. Démarche non moins importante : prendre une assurance dommages-ouvrage, que ce même constructeur peut d'ailleurs aussi souscrire pour vous.

Précision : Le contrat le plus classique est le contrat forfaitaire avec fourniture de plan : la société de construction à laquelle vous faites appel se charge de tout, de la création à la réalisation. Mais il existe un autre type de contrat, le contrat sans fourniture de plan, cas de figure où un groupement d'entreprises assure la seule réalisation, les plans étant apportés par vous. 

 

A retenir !

  • Ne signez pas les yeux fermés !
  • Rendez-vous d'abord sur le terrain pour vous faire tout expliquer.
  • N'oubliez pas de contracter une assurance dommages-ouvrage avant le début des travaux.