Panneaux photovoltaïques sous contrôle de température

Eviter la surchauffe !

La production optimale d'un système solaire photovoltaïque dépend de la puissance des panneaux, de l'irradiation reçue et de la température de fonctionnement. Cette température, qui a une influence très nette sur la performance des modules, va dépendre bien sûr de la rigueur du climat mais aussi de la ventilation du module lors de son fonctionnement.

Terreal

Des chatières intégrées permettent un double passage d'air entre la sous-face des modules et la sous-face du matériau de couverture (tuiles, ardoise…), et offrent un triple gain :
– Amélioration de la ventilation des modules photovoltaïques pour accroître leur performance par rapport à d'autres systèmes avec une revente à EDF de l'électricité produite augmentée jusqu'à 150 € par an (soit 3 000 € sur 20 ans),
– Elimination de tout risque de condensation sous le système solaire afin de renforcer la protection des combles face aux risques d'humidité,
– Prévention de tout phénomène de pression/dépression renforçant ainsi la tenue au vent des modules en cas de tempête.
Avec un système solaire déjà largement plébiscité par la profession pour sa parfaite étanchéité et sa sécurité électrique renforcée, Terreal s'engage résolument à apporter aux clients l'une des solutions les plus sûres, performantes et durables.

 

Marc Wast

PARTAGER
Article suivantLes prêts pour vos travaux