Installation photovoltaïque : comment la financer et quelle rentabilité ?

L’installation de panneaux photovoltaïques est une démarche de plus en plus rentable qui donne envie à de nombreux particuliers. Nous allons nous pencher ici sur les aides disponibles à ce jour pour financer votre investissement, ainsi que le niveau de rentabilité que vous pouvez espérer.

Les aides disponibles pour l’installation de panneaux photovoltaïques chez soi

La prime à l’autoconsommation

Lorsque vous installez des panneaux photovoltaïques chez vous dans le but de consommer votre propre électricité, vous passez à l’autoconsommation. Il est ainsi possible de bénéficier d’une aide à l’investissement appelée “prime à l’autoconsommation”. Elle est distribuée sur les 5 premières années de fonctionnement de votre installation avec un montant qui dépend de la puissance de cette dernière. Par exemple, vous pourrez toucher 390 €/kWc pour une puissance inférieure ou égale à 3 kWc et 290 €/kWc pour une puissance comprise entre 3 et 6 kWc. Pour être éligible, il faut que vos panneaux soient installés sur votre toit par un professionnel certifié RGE et que vous soyez raccordé au réseau public avec un contrat de vente du surplus d’électricité chez un fournisseur.

La vente du surplus d’électricité

Comme évoqué précédemment, pour bénéficier de la prime à l’autoconsommation il faudra vendre votre surplus d’électricité à un fournisseur. Qu’est-ce que cela signifie ? Tout simplement que lorsque vous produirez plus d’électricité que vous n’en consommerez via vos panneaux, le surplus sera injecté sur le réseau public en contrepartie d’une rémunération. C’est donc une démarche assez avantageuse qui est sûrement la solution la plus simple à ce jour pour ne pas gâcher le surplus d’électricité produit. Le prix d’achat est actuellement fixé à 10 centimes par kWh, ce qui permet en général d’avoir une petite centaine d’euros dans la poche à la fin de l’année. Vous devrez toutefois signer un contrat d’exclusivité avec un votre fournisseur, en général pour une durée de 20 ans.

Les autres aides à prendre en compte

En plus des aides citées plus haut, sachez également que vous pourrez bénéficier d’un taux de TVA réduit à 10% pour tous les travaux concernant votre installation photovoltaïque. Il peut aussi bien s’agir de la main d’oeuvre pour la pose des panneaux que l’achat de matériel. Par ailleurs, vous pouvez également vous renseigner auprès de votre ville ou votre commune pour savoir si des aides sont mises à disposition. Dans certaines régions, il est en effet possible de profiter d’aides locales pour les travaux de rénovation énergétique et l’installation de panneaux photovoltaïques.

La rentabilité des panneaux photovoltaïques

Quel rendement pour ses panneaux photovoltaïques ?

La quantité d’énergie que vous pourrez produire via vos panneaux photovoltaïques dépend de plusieurs critères. Bien sûr, il y a dans un premier temps la puissance de votre installation. Plus elle est forte, plus les capacités de production seront grandes. En revanche, cela aura un impact sur la somme totale à investir. Ensuite, il y a aussi la performance des panneaux selon leur orientation, leur inclinaison et l’ombrage. C’est pourquoi il est primordial de faire appel à un professionnel qualifié pour la pose de vos panneaux afin de tirer pleinement profit de leurs capacités. À partir de ces éléments, vous pourrez ensuite estimer le rendement de vos panneaux en kWh/an. Ce qui vous permettra de calculer approximativement le temps nécessaire pour votre retour sur investissement, en prenant en compte votre consommation annuelle moyenne et le coût d’achat de votre installation.

Comment rentabiliser son installation plus rapidement ?

En général, il est possible de rentabiliser l’achat de ses panneaux solaires au cours des dix premières années de fonctionnement. Sachant que la durée de vie d’une installation photovoltaïque est d’environ 25 ans, il s’agit d’un investissement qui se rentabilise très bien. D’autant plus si vous bénéficiez des aides financières que nous avons mentionné plus tôt dans l’article. Sachez toutefois que la rentabilité de vos panneaux dépendra également beaucoup de comment vous les utiliserez. En effet, pour tirer pleinement profit des panneaux, il faudra certainement adapter vos habitudes de consommation. Le but sera de consommer un maximum d’énergie au moment où les panneaux fonctionnent à plein régime, à savoir pendant les périodes d’ensoleillement. Plus vous consommez d’énergie via vos panneaux, plus vous augmentez votre taux d’autoconsommation. Plus ce taux élevé, plus vous faites d’économies sur vos factures. Simple non ?