Maisons à 100 000 euros : la suite !

Archi pas chèrePouvez-vous nous redire quelles sont les principales différences entre une maison d’architecte et une maison de constructeurs ?
O. D : Même si le propos du livre n’est, évidemment pas, de tirer à boulet rouge sur les constructeurs, il faut insister sur le fait qu’à budget égal, les architectes construisent mieux. À l’origine de chaque projet, un dialogue étroit est noué avec le futur propriétaire à propos de sa manière de vivre. Vous bénéficiez ainsi d’une maison construite sur mesure et adaptée à vos besoins. En outre, vous êtes sûr de profiter d’une habitation qui tienne vraiment compte de la nature de votre terrain et de son environnement. L’architecte est le plus à même de bâtir une maison : on a tendance à l’oublier mais la construction est au cœur de sa profession !

Quelles sont les particularités des projets sélectionnés dans ce « tome 2 » ?
O. D : On y trouve des maisons dont le principe est de présenter des façades ouvertes sur ce qui mérite d’être vu. À contrario, les façades donnant par exemple sur une rue ont tendance à être plus opaques. Autre caractéristique, ces maisons sont pensées de « l’intérieur vers l’extérieur » gage de bien-être pour ses habitants.

Mais comment les architectes parviennent-ils à bâtir à des coûts aussi réduits ?
O. D : Tout simplement parce qu’ils utilisent plus volontiers des matériaux autorisant une préfabrication en atelier (ossature bois ou en métal par exemple). Si ces matériaux sont plus chers que la maçonnerie, le procédé permet néanmoins de réduire les coûts liés au temps de chantier. Il ne faut pas oublier non plus que ce type de maisons peut conserver sa structure apparente, ce qui signifie que l’on n’a pas besoin de surajouter un parement décoratif. Enfin, signalons que dans la moitié des projets présentés, les propriétaires ont assumé une partie des travaux selon leurs compétences, ce qui est évidemment un moyen radical de faire baisser les coûts !

Ces maisons sont-elles plus écologiques que les maisons de constructeurs ?
O. D : Oui, car le développement durable est souvent au cœur des priorités des architectes. Par exemple, le recours à une ossature en bois permet de travailler avec un matériau 100 % recyclable. Les maisons d’architecte privilégient également les ouvertures vers le sud afin de profiter au maximum de la lumière et de la chaleur. Cette initiative permet d’économiser sur les dépenses de chauffage et la consommation en énergies fossiles.

Que vous-on dit les propriétaires des maisons que vous avez rencontrés ?
O. D : J’ai constaté qu’ils étaient enchantés de vivre dans une habitation qui leur ressemble et offrant un rapport plus étroit avec l’extérieur. En outre, ils sont très agréablement surpris par les qualités thermiques et d’isolation de leur habitation.

Nous vous recommandons

20 maisons d’aujourd’hui à 100 000 euros (Tomes 1 et 2)
Olivier Darmon
Editions Ouest-France

PARTAGER
Article suivantLes prêts pour vos travaux