Comment choisir ?

 
 
Comment choisir ?

Pour choisir son type de chauffage, l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) conseille une réflexion en cinq étapes.

 
1 • Evaluer le budget actuel consacré au chauffage. Pour cela prendre en compte, en plus de la facture d'énergie, l’entretien de l’équipement.
2 • Déterminer le budget disponible. En fonction de la solution adoptée vous pourrez probablement bénéficier d’aides ou de crédit d’impôt.
3 • Estimer alors les besoins en chauffage. Prendre en compte l’orientation de l’habitation, son environnement, les surfaces à chauffer, le nombre de personnes qui y vivent et leurs habitudes.
4 • Définir l’usage du chauffage ; vient-il en appoint ou en solution principale ?
5 • Enfin répertorier et comparer les diverses sources d’énergie.
 

Le choix d’une chaudière se fait sur les besoins réels de l’utilisateur et sur son type d’habitat : le coût, l’économie à court ou à long terme, les contraintes liées à l’encombrement, à l’autonomie et au combustible. L’investissement dans une chaudière performante sera plus rentable en termes d’économie d’énergie, amenant un allègement de la facture de chauffage et une diminution des rejets de gaz à effet de serre et de polluants.

 

Quant au bois son utilisation peut se faire pour diverses raisons : pour l’agrément (cheminée, poêle), en complément d’autres énergies renouvelables (ex. : solaire), dans une pièce à vivre, mais également dans une maison chauffée à l’électricité dans le but d’alléger la facture (poêle performant), ou encore comme énergie principale de la maison (chaudière à bois).

 
Un professionnel RGE
 

Afin de bénéficier de la prime énergie, lors du remplacement de votre mode de chauffage économique, il faut obligatoirement faire appel à un professionnel qualifié RGE (Reconnu Grenelle de l'Environnement).
La mention RGE permet d'identifier un professionnel compétent pour des travaux de rénovation énergétique et porteur des aides de l'État. Attention, cette mention doit être valable dans le domaine des travaux concernés et en cours de validité à la date d’engagement des travaux (signature de devis, de bon de commande…). C’est une étape important pour pouvoir bénéficier des primes énergie et des autres aides publiques (crédit d'impôt, Éco PTZ …).

 

Astuces :

 
 

Découvrez aussi les 5 eco-gestes pour réduire votre consommation de chauffage.

 

Devenez FAN ! Suivez-nous ! Contactez-nous !