Poser une bande d’étanchéité sur un élément de votre toiture

L’importance de l’étanchéité de la toiture

 

Pour optimiser les performances d’une toiture et de ses éléments, il est important d’assurer la meilleure étanchéité possible en s’équipant de solutions et de produits adaptés à sa situation (écrans de sous-toiture, pare-vapeur, pare-pluie, bandes d’étanchéité, etc.). Découvrez-en quelques uns en cliquant ici.

 

L’étanchéité des petits éléments de couverture :

 

En plus des écrans de sous-toiture, il faut également penser aux petits éléments de couverture afin d’assurer une étanchéité optimale au bâtiment.

 

En effet il y a certains éléments de la toiture qui nécessitent un traitement particulier pour assurer l’étanchéité entre le matériau de couverture et les murs au niveau des raccords : abergements de cheminées, abergements de fenêtres, panneaux photovoltaïques, fenêtres de toit, abergements de murs, pose en noquet, lucarnes, etc.

 

Pour ces petits éléments de couverture, il suffit d’appliquer une bande d’étanchéité en respectant certaines règles pour imperméabiliser et protéger l’ensemble de la toiture.

 

La bande d’étanchéité

 

Une bande d’étanchéité se présente sous la forme d’un rouleau qui peut être conçu d’après différents matériaux : aluminium, PIB, cuivre, aluminium laqué polyester, etc. Sa sous face est enduite de butyle ou bitume auto-adhésive, afin de coller à la zone à traiter et assurer une parfaite étanchéité. Comme expliqué ci-dessus, elle a pour utilité d’assurer l’étanchéité des petits éléments de couverture comme les abergements, les lucarnes, les cheminées, etc.

 

Ce rouleau d’étanchéité se pose sur tous les supports (bois, métal, PVC, tuiles, ardoises, fibres-ciment…) et dispose d’une grande résistance aux températures allant de 40 à 80°C. La bande est résistante aux U.V et souple afin de s’adapter au galbe du matériau de toiture et d’assurer la meilleure étanchéité possible.

 

Elle se pose rapidement et simplement à froid, sans soudure ni outil spécifique, et elle est généralement disponible en différentes tailles et couleurs pour respecter la configuration et l’esthétique de la toiture.

 

 

 

Mise en œuvre

 

1. La préparation de la zone

 

Avant de commencer la mise en œuvre de la bande d’étanchéité, il est important de s’assurer de la propreté du support sur lequel va être posé la bande (mur, tuiles, éléments des fenêtres, etc.). Nettoyez-le avec un chiffon ou une brosse propre afin d’enlever les tâches et graisses pour une bonne adhérence et attendez que les éléments sèchent avant de commencer la pose.

 

2. Le traçage du repère

 

Vous allez ensuite tracer un repère sur le mur afin de créer un relevé de la bande d’étanchéité d’au moins 10 cm des deux côtés du raccord. Assurez-vous d’un recouvrement latéral sur la tuile d’au moins un galbe, ou un relevé d’emboitement (équivalent à 12 cm sur des tuiles planes).

 

3. Le découpage de la bande

 

Pliez la bande et ajustez-la sur l’endroit à traiter, afin d’estimer la longueur nécessaire. Coupez la bande aux dimensions de la zone à traiter à l’aide d’un ciseau ou d’un couteau.

 

4. L’application du solin

 

Appliquez ensuite la bande sur vos repères précédemment tracés en prenant en compte le relevé et recouvrement et pliez-la sur le raccord. Décollez progressivement la bande de protection tout en déroulant le produit.

 

5. Le marouflage

 

Afin de bien faire adhérer la bande d’étanchéité et de limiter la présence de bulles d’air, marouflez en partant de l’intérieur vers l’extérieur. Etirez-bien la bande sur le matériau de toiture en insistant sur les bords extérieurs pour obtenir une meilleure étanchéité.

 

6. Les finitions

 

Pour terminer, vous pouvez réaliser la finition de la partie supérieure à l’aide d’un contre solin et optimiser l’ensemble avec un joint d’étanchéité sur la partie haute.

 

 

A savoir :

 

Si vous devez réaliser un chevauchement entre deux bandes, il est important de réaliser un recouvrement entre elles de 5 cm au minimum.

 

Si vous êtes amenés à stocker le produit, le stockage doit se faire dans un endroit sec à l’abri de l’humidité et il doit être conservé dans son emballage d’origine (pendant 1 an).

 

Pour la mise en œuvre, la température doit être comprise entre 5°C et 30°C.

 

 

Le 12/11/2015