Panneau solaire thermique ou photovoltaïque ?

Deux énergies solaires, pour deux utilisations

Les panneaux solaires regroupent deux modèles : les panneaux photovoltaïques et thermiques. Ils profitent tous les deux des bienfaits du soleil mais, pour une utilisation différente.

 

Les panneaux solaires thermiques

Les panneaux solaires se parent de capteurs thermiques, qui récupèrent les calories. Elles sont acheminées directement vers le ballon sanitaire individuel (CESI) grâce à la circulation d’un fluide caloporteur. Cette manne d’eau chaude peut également alimenter le chauffage central. Les professionnels parlent, dans ce cas, de système solaire combiné (SSC).

 

Les panneaux solaires photovoltaïques

Par le biais de matériaux semi-conducteurs (le plus souvent du silicium), les panneaux solaires photovoltaïques génèrent de l’électricité propre. Cette énergie est employée pour votre usage personnel ou est tout simplement revendue.

Pour réduire toujours plus vos dépenses énergétiques, certains fabricants proposent un chauffe-eau thermodynamique. Il fonctionne de la même manière qu’un ballon d’eau chaude solaire traditionnel avec, toutefois, quelques petites nuances… Ce ballon d’eau chaude capture les calories contenues dans l’air ambiant ainsi que celles produites par les appareils électroménagers disposés dans la même pièce dont le réfrigérateur, la machine à laver et le sèche-linge. En prime, il s’installe en toute facilité dans un minimum de place et ne requiert pas une installation lourde sur le toit.

 

Le stockage des énergies renouvelables

La production d’énergie solaire est fortement liée aux aléas climatiques. Résultat, lorsque le soleil est au beau fixe et en particulier durant la saison estivale, le rendement est maximal. Une question se pose alors, celle du stockage.

 

Les panneaux solaires thermiques

La contenance du ballon d’eau chaude oscille, généralement, entre 300et 400 l. Une fois plein, le surplus d’énergie produit est totalement perdu.

 

Les panneaux solaires photovoltaïques

Des solutions apparaissent pour stocker les énergies renouvelables intermittentes. Des solutions, pas toujours au point. Les batteries sont coûteuses et pas très efficaces pour l’instant. Le mieux, reste de revendre le surplus à un fournisseur EDF par exemple. Il est, pour cela, nécessaire de formuler une demande de raccordement auprès du réseau public d’électricité, qui fixe le régime tarifaire applicable. A noter, ce contrat vous engage sur une période de 20 ans.

 

Le rendement des panneaux solaires

Le nombre de panneaux solaires dépend de votre consommation d’énergie. Idéalement, votre installation doit vous permettre d’être totalement autonome.

 

Les panneaux solaires thermiques

Le lieu de résidence, le type de capteur et l’orientation du toit notamment déterminent les dimensions de vos panneaux. Les fabricants comptent entre 0,9 et 1,5 m2par personne. Une installation parfaitement adaptée produit environ 400 kWh / m2 par an.

 

Les panneaux photovoltaïques

Les panneaux solaires photovoltaïques peuvent, eux, en revanche, recouvrir l’ensemble de votre toiture, si vous le souhaitez. Suivant la région et les capteurs, la production varie entre 100 et 170 kWh / m2 par an.

Un dernier conseil pour la fin. Assurez-vous avant de signer le contrat que votre installateur soit membre de l’organisme Qualit’EnR. Cette certification vous garantit un produit performant et fiable.

 

 

Publié par M.S. le 16/06/2016