Le rénovateur de tuiles : une solution parfaite rafraîchir sa toiture

Les précautions avant travaux

 

Il est conseillé de protéger les abords et la végétation. Le tout doit être réalisé par un professionnel. Chaque étape n'est peut être pas nécessaire, cela dépend de l'état de saleté de chaque toit à traiter ou de la porosité des tuiles ou ardoises.

 

 

Les différents matériaux qui peuvent être traités

 

Les matériaux de couverture ne vieillissent pas tous de la même manière ni au même rythme.

Les tuiles béton. Moins chères que les tuiles en terre cuite, elles ont une surface rugueuse qui accroche particulièrement la saleté et les végétaux. Elles sont donc de bonnes candidates au nettoyage et traitement que nous présentons, à renouveler tous les 5 ans.

Les tuiles en terre cuite. Leur cuisson à haute température (1 200°) leur donne d'une part cette belle robe orangée et d'autre part, cet aspect verni. Cette finition les rend résistantes aux pollutions et agressions. De bonne qualité, elles nécessitent un nettoyage moins fréquent, tous les 10 ans.

Les ardoises naturelles. Les salissures changent peu leur apparence. En revanche, elles sont un terrain apprécié des mousses.

Les ardoises artificielles et les éléments fibrociment.

Moins chères que les naturelles, les ardoises artificielles ont une composition assez complexe de fibres organiques, d'additifs minéraux, de ciment et d'eau. Leur face apparente est recouverte d'une couche d'usure traitée anti-mousse, sur laquelle est appliqué un coating acrylique coloré. Elle peut être lisse ou texturée, selon les modèles.

A savoir :
• Les ardoises artificielles posées avant la fin des années 90 sont susceptibles de contenir de l'amiante. Cette fibre classée cancérigène a été interdite en 1997. Dans le cas d'une toiture plus ancienne et abîmée, il est fortement conseillé de faire un diagnostic de sa toiture. Si elle contient de l'amiante, il serait plus judicieux de changer ses tuiles plutôt que de les faire nettoyer. En effet, la moindre intervention du type perçage ou grattage (même chose si le moindre élément contenant cette fibre est abimé) risquerait de libérer les fibres dans l'air, or ce sont elles qui sont dangereuses.

• Les éléments fibrociment d'avant la fin des années 90 contiennent eux aussi de l'amiante. Les conseils sont donc les mêmes.

 

 

Etape 1 : Nettoyage et assainissement du revêtement de toiture

 

L’artisan pulvérise un produit nettoyant à l'aide d'un pistolet airless. L'humidité qui s'est déposée petit à petit sur tuiles ou les ardoises a fini par les rendre poreuses, ce qui a permis à la saleté de s'incruster. Ce produit est donc enrichi d'un agent qui facilite la désincrustation. Une fois nettoyé, le support est prêt pour les étapes suivantes.

Pendant l'étape d'assainissement, un produit est pulvérisé à haute pression. Il convient à tous les matériaux de couverture pour les préparer aux différentes pollutions et pluies acides.

 

 

Etape 2 : Les actions du prépolymère pendant l'étape de rénovation

 

Cette étape convient aux revêtements de toiture décolorés. Le produit projeté rafraîchit la teinte d'origine des tuiles ou des ardoises. Le fabricant promet une bonne tenue de la teinte dans le temps grâce à l'action minéralisante du prépolymère. Cet élément chimique durcisseur augmente la résistance des surfaces à l'usure et à l'abrasion. Il empêche le farinage (dépôt de poussière à la surface des ardoises ou tuiles), après leur traitement.

En outre, le traitement a un effet hydrofuge qui freine l'absoption d'eau et empêche les dégâts causés par le gel. Ainsi, la toiture est mieux isolée.

 

 

Etape 3 : La touche de finition

 

La dernière étape consiste à appliquer un produit hydrofuge. Il contient des pigments photocatalytiques. Cette action chimique repose sur l'action simultanée de la lumière du soleil et d'une couche catalytique qui entraîne un effet nettoyant.

 

 

En savoir plus

 

Ensemble du traitement effectué par un professionnel à partir de 15 à 20 € par mètre carré

 

Traitement avec Technichem

Nettoyage avec Techniclean toiture

Assainissement avec Technicide +

Rénovation avec technimos

Finition avec Techni Roc Aqua Duo de Technichem, ininflammable et non–toxique (ne

contient pas de solvant), il est proposé en 14 teintes

www.technichem.fr

 

Traitement avec FH Coatings

Nettoyage avec Curitech Hydro H/OL et Nova (3 en 1)

Finition Curitech Color Premium

6 teintes au choix

www.mariusdufour.com

 

Marie-Caroline Loriquet, 28/10/11

 

Lire aussi Quel matériau choisir pour sa toiture ?