Les avantages d’être accompagné par un architecte expérimenté lors de la rénovation d’une maison

L'expertise d'un architecte local

« Pour rénover notre maison normande, nous avons voulu faire appel à un architecte local et ce, en amont des travaux », expliquent Sophie et Hervé, les propriétaires. « Avec son expérience de plus de 30 ans et son expertise dans la rénovation de maisons anciennes, Guy Lemarignier nous apporté de précieux conseils et nous a permis de gagner du temps dans la gestion du chantier et de maîtriser notre budget ».
Sa connaissance des entreprises locales a également déchargé Sophie et Hervé de la recherche d'entrepreneurs. Appuyé sur son réseau d'entreprises normandes, l'architecte a pu mener à bien le chantier en toute simplicité et avec la confiance des propriétaires.
Enfin, «l'architecte s'est lui-même occupé du dépôt du permis de construire, reprend Sophie. Nous avons eu notre autorisation très rapidement !»

Bénéficier de conseils techniques et décoratifs

Le réaménagement du rez-de-chaussée bénéficia largement des conseils de l'architecte. Pour gagner de la place, de la lumière et du confort, un mur porteur a été supprimé et l'escalier déplacé vers l'extension. Une cuisine américaine a également été installée.
Côté déco, Guy Lemarignier a redessiné l'escalier afin de l'adapter au réaménagement du rez-de-chaussée. Il a également créé aussi les plans d'une cheminée pour agrémenter le rez-de-chaussée, en reproduisant un modèle traditionnel de la région. « La cheminée a été conçue en pierres calcaires de Valognes, avec un tirage maximum » indiquent les propriétaires. « Elle répond au jeu de pierres apparentes qui jouxte les murs blancs. »
À l'intérieur, un carrelage en damier rouge pave la salle de bains et le rez-de-chaussée, tandis qu'une couleur ardoise a été choisie pour l'étage.
À l'extérieur enfin, la nouvelle véranda qui relie le jardin au salon a été conçue par l'architecte, en collaboration avec un miroitier régional. Sur le toit, une girouette en forme de bateau se laisse orienter au gré du vent.

La gestion du chantier

Avec leur travail à Paris, Sophie et Hervé ne pouvaient être présents à tout bout de champ sur le chantier. La présence d'un architecte en qui ils avaient toute confiance leur a donc rendu un immense service : « l'architecte s'est occupé de toute la gestion quotidienne du chantier et du lien avec les entreprises… Nous faisions le point ensemble tous les 15 jours. Cela me permettait de choisir les matériaux, les radiateurs… Puis, les entreprises passaient commande. En regroupant les commandes de tous leurs clients, les entrepreneurs obtenaient des prix auprès de leurs fournisseurs. Nous en avons donc profité ! »

La maîtrise du budget

Le chantier a été réalisé pour une enveloppe globale de 120 000 euros, y compris la véranda qui compte pour 15 000 euros et hors l'acquisition et l'installation de la pompe à chaleur (12 000 € ). « Vu le budget, nous avons compris l'importance d'être accompagné, conclut Hervé. Les conseils de l'architecte nous ont aidé à tenir le budget de départ, tout en répondant à nos attentes en termes de confort et de performance».

Consultez l'annuaire des pro