Remplacer sa chasse d’eau par une plaque de déclenchement

Une chasse d’eau que l’on ne touche pas

 

La traditionnelle chasse d’eau a fait son temps, voici venue l’ère de la plaque de déclenchement. Il s’agit d’une plaque fixée au mur, près de la cuvette et qui remplace le levier, ou le bouton, situé sur le réservoir. Il s’agit ici d’un rectangle de verre, qui mesure 24x17cm, il peut être noir ou en miroir, sur lequel deux traits lumineux s’allument lorsqu’on entre dans la pièce. Pas besoin de toucher la plaque pour tirer la chasse, car elle est équipée d’un système infrarouge qui détecte le passage de la main devant elle. Cela déclenche l’eau, au haut débit devant le trait le plus large et à bas débit devant le plus petit. Cette surface plane que l’on ne touche pas apporte un plus au nettoyage et à l’hygiène.
Les traits sont éclairés par des leds, un type de lampe basse consommation à la durée de vie très longue.

 

 

Une installation simple

 

La plaque est livrée avec un manuel d’installation. Elle se raccorde au secteur par son transformateur. Son rôle est de transmettre l’énergie entre l’équipement et le réseau électrique, en adaptant le courant.

 

 

Paramétrage et personnalisation de la couleur des traits

 

Le système peut être paramétré pour se déclencher automatiquement s’il n’a pas détecté de mouvement de main. Cette plaque propose d’autres éléments de personnalisation. Ainsi, on peut déterminer la couleur des traits: bleu, turquoise, magenta, orange et vert.

 

 

Un entretien facilité

 

Pendant le ménage, la plaque se met en mode « off » et met toutes ses fonctions en veille pour permettre son nettoyage.

 

 

Inconvénient

 

Cet équipement très sophistiqué n’est hélas pas universel et ne fonctionne pas avec tous les types de toilette, mais seulement avec deux modèles de bâti-support, du même fabricant.

 

 

En savoir plus

 

Plaque de déclenchement Sigma80  de Geberit – 1050€
Elle ne fonctionne qu’avec deux modèles de bâti-support, l’UP320 et l’uP720.
Lancement avril 2012
www.geberit.fr

 

 

Marie-Caroline Loriquet, le 02/03/12

 

 

Lire aussi :

Un habillage universel et astucieux pour bâti-supports

Les WC suspendus gagnent du terrain