Les WC suspendus gagnent du terrain

Une tuyauterie camouflée et des économies d’eau

 

La chasse, le réservoir d’eau et la tuyauterie sont dissimulés dans un coffrage en plaque de plâtres peu épais, d'en général 15cm, qui est fixé sur le bâti-support. Seules la cuvette et la plaque de commande dépassent du mur. La plaque est équipée de deux boutons, un pour les petits et un pour les gros débits, 3 et 6L, ou 3,8L/5L selon les modèles. Tandis que pour une chasse d'eau classique, ce sont 9L qui partent systématiquement.

 

 

Les différents types de bâti-support

 

– Si on dispose d'un mur porteur ou d'un mur suffisament solide, en carreaux de plâtre de 7 cm plein, en briques plâtrières de 5 cm, ou en béton cellulaire de 10 cm, on peut fixer un bâti-support, qui se fixe au mur et au sol. Dans le cas d'une rénovation, le revêtement de sol doit être préalablement retiré. La cuvette se glisse sur des tiges filetées qui partent à angle droit du bâti-support et passent à travers le coffrage.

– En l'absence d'un mur porteur ou suffisamment solide, par exemple si les toilettes ou à défaut la salle d'eau n'ont que de simples cloisons en plaque de plâtre, on peut choisir un bâti-support autoportant avec des pieds renforcés, pour une meilleure fixation au sol.

Ces modèles dégagent totalement le sol, contrairement aux toilettes classiques.

– Certains modèles ne requièrent pas de coffrage, le design du bâti-support est étudié pour être apparent et se pose contre le mur et repose au sol. Il n'est épais que de 10,6cm, sa cuvette aussi repose au sol.

 

 

Une hauteur modulable

 

Les cuvettes de WC classiques mesurent 39cm de hauteur, sans le siège. Quelques bâti-supports sont plus bas, 33 ou 36 cm. Certains fabricants proposent des bâti-supports qui permettent de régler la hauteur de sa cuvette afin d'être parfaitement à l'aise, de 41 à 49 cm pour Geberit, de 45 à 60 cm pour SFA par exemple. Ces toilettes à hauteur réglable sont

particulièrement conçues pour des personnes de petite taille ou en fauteuil roulant et trouvent naturellement leur place chez des personnes à mobilité réduite.

La hauteur modulable permet aussi d'installer des toilettes sous les toits, dans des combles aménagés. On trouve aussi d'autres modèles de bâti-supports qui sont conçus pour s'adapter aux angles droits (ou autres).

 

 

Les WC suspendus = toilettes silencieuses

 

Plus besoin d'ouvrir la fenêtre ou de vaporiser un parfum d'ambiance pour chasser les odeurs, on peut équiper sa plaque de commande d'un filtre à charbon. En effet, le charbon actif a un fort pouvoir absorbant. On l'obtient à partir de toutes les matières organiques végétales qui sont riches en carbone, comme le bois, les écorces, les coques de noix de coco, les coques de cacahuètes, les noyaux d'olives, ou encore la tourbe. C'est une boîte noire de forme rectangulaire percée de petits trous. Elle se glisse derrière la plaque de commande, dans une trappe qui est faite pour ça. Un filtre à charbon a une durée de vie de 12 mois. Pour éliminer les odeurs de la cuvette, on appuie sur un bouton situé sur un bord de la plaque de commande. Pour assainir la cuvette, on peut aussi glisser un bloc désinfectant dans le réservoir situé dans la trappe derrière la plaque de commande. Le bruit de la chasse est un autre inconvénient des toilettes. Difficile de réduire celui de la chasse, à part en abattant le couvercle, en revanche, celui du réservoir qui se remplit à nouveau est atténué avec un bâti-support, puisque celui-ci est dissimulé dans un coffrage.

 

 

Un entretien facilité

 

Lorsqu'on échange ses toilettes classiques contre un bâti-support, on gagne en confort quand il s'agit de faire le ménage. Désormais, c'est le nettoyage de la cuvette qui présente le plus de difficultés. Et pourtant,  un WC suspendu avec l'abattant fermé a une forme qui rappelle celle de l’oeuf, basique et simple donc à nettoyer. Le sol est dégagé donc entièrement lavable d'un coup de serpillère et il ne reste plus qu'à dépoussiérer le dessus du coffrage !

Pour entretenir la plomberie, il suffit d'ouvrir la trappe derrière la plaque de commande.

 

 

Conseils pour une bonne installation

 

Pour remplacer ses toilettes, il est préférable de laisser un professionnel se charger de l'installation d'un bâti-support, car celle-ci nécessite de creuser un trou assez large et assez profond pour y placer un gros tuyau d'évacuation qui sera ensuite comblé. Il faut choisir un bâti-supports marqué NF, cela certifie qu'il a passé correctement les tests de résistance aux charges et peut supporter 400kg. Les modèles les plus sophistiqués sont équipés de pieds auto-bloquants qui permettent de maintenir l'équipement à la bonne hauteur pendant

l'installation. Enfin, le choix du mur est déterminant pour fixer la cuvette au sol et au mur, sur lequel s'appuie le bâti-support et la cuvette.

 

Remplacement de toilettes classiques par des WC suspendus

 

 

En savoir plus

 

Geberit Bâti-supports garantis 10 ans

Duofix 420 € environ

Duofresh sur le bâti support DuoFix Plus UP320 environ 440 € environ

Bâti-support d'angle 600 €

Accessoire eau bleue (bloc) 41 €

Geberit Monolith 712 € la version Classic, 980 € la version Premium

www.geberit.fr

 

Bâti-support Grohe Universel avec pieds renforcés, cuvette à 33cm. 316 €.

www.grohe.fr

 

Bâti-support Sanicompact Star SFA 1 154 €.
www.sfa.fr

 

Marie-Caroline Loriquet, 14/10/11

 

Lire aussi Le bâti-support se met “eau bleue“