K•LINE réinvente l’ouvrant caché avec sa nouvelle fenêtre à frappe !

En 1995, K•LINE, qui avait déjà compris le rôle primordial de la finesse et de la lumière dans la performance d’une fenêtre, était le premier fabricant de menuiseries alu à offrir au marché une fenêtre à ouvrant caché. L’entreprise faisait ainsi figure de précurseur dans le monde de la menuiserie en anticipant une notion qui serait apportée plus tard par la RT 2012 : l’importance de coupler la performance thermique aux apports solaires (chaleur et lumière).
Grâce à un concept unique qui prend en compte tous les aspects énergétiques d’une menuiserie ˗ isolation thermique (Uw), apports solaires (Sw), transmission de lumière naturelle (TLw) – les fenêtres K•LINE se sont toujours distinguées par leurs performances thermiques et leurs apports solaires, devenus des fondamentaux de l’entreprise.
La nouvelle fenêtre à frappe (KL-FP), disponible depuis début février, ne déroge pas à la règle et se distingue par des performances optimisées et un design contemporain qui s’adapte aux préférences du client final.

 

Pour la 1ère fois, une fenêtre alu atteint les performances des meilleures fenêtres du marché
La mise en application de la RT 2012, qui prend désormais en compte le facteur solaire dans la performance d’une menuiserie, vient confirmer la pertinence de la réponse K•LINE et de ses solutions en matière de menuiseries.
La nouvelle fenêtre à ouvrant caché K•LINE est l’aboutissement de plusieurs années de recherche et d’innovation (près de 30 conceptions différentes, plusieurs centaines de notes de calculs, dépôt de brevet ….) qui ont permis de revoir entièrement la technicité du produit afin d’améliorer sensiblement la performance thermique (Uw 1,3 W/m².K) sur la base de l’ouvrant caché bicolore qui a fait le succès de l’entreprise.
Spécialement conçue pour répondre aux exigences de la RT 2012, la nouvelle fenêtre à frappe K•LINE, grâce à son couple Uw/Sw/TLw optimal, présente des performances exceptionnelles et fait ainsi de K•LINE la 1ère fenêtre alu à atteindre les performances des meilleures fenêtres du marché :


Uw 1,3 W/m².K + Scw 0,53 + TLw 66%(en un vantail avec double vitrage)
Uw 0,84 W/m².K + Scw 0,42 + TLw 59% (en un vantail avec triple vitrage)


Côté isolation, la nouvelle fenêtre K•LINE affiche des performances élevées, aussi bien au niveau acoustique que thermique et se décline en double ou triple vitrage isolant de 24, 30 ou 48 mm.
Son étanchéité à l’air a également été renforcée, lui permettant ainsi d’être classée A*4 en standard (A*4 E*7B V*A3).

 

Une fenêtre au design épuré
Avec sa nouvelle fenêtre à frappe, K•LINE a gardé tous les fondamentaux qui ont fait son succès : ouvrant caché, bicoloration, finesse, design épuré …., des lignes résolument modernes en plus !
D’un esprit plus contemporain et élégant, la nouvelle fenêtre K•LINE s’adapte aussi bien au neuf qu’à la rénovation. Avec son design redessiné, le nouveau dormant droit offre une pureté de lignes et une finesse exceptionnelles (seulement 44 mm d’épaisseur), permettant de profiter de 20% de surface vitrée en plus qu'une fenêtre traditionnelle à ouvrant apparent.

 

 

 

Côté intérieur, K•LINE propose 2 ouvrants au choix : l’un galbé (esthétique actuelle), aux formes douces et arrondies, et l’autre carré (nouvelle esthétique), au design minimaliste et épuré ; avec à chaque fois, une poignée adaptée à la forme de l’ouvrant.
Par ailleurs, en réinventant sa fenêtre à ouvrant caché, K•LINE a sensiblement amélioré de nombreux paramètres esthétiques. Ainsi, sont aujourd’hui proposés des paumelles laquées ou invisibles, de nouveaux modèles de poignées mais également de nouvelles teintes, avec un blanc satiné et un anodisé argent.

 

Avec cette nouvelle fenêtre, véritable concentré de performances et de design, K•LINE vient de renouveler toute sa gamme (fenêtres, coulissants, portes d’entrée) en optimisant le couple Uw/Sw/TLw et repositionnant ainsi son offre comme une solution standard optimale vis-à-vis de la RT 2012.

 


C’est quoi l’ouvrant masqué ? :

L’ouvrant masqué est une technique propre à la fenêtre aluminium. En résumé le profilé du dormant (la partie fixe de la fenêtre) est de taille suffisamment importante pour masquer l’ouvrant (les « battants » de votre fenêtre). Fenêtre fermée, l’ouvrant n’est pas visible de l’extérieur.

Cela a deux avantages principaux :

·         Pour simplifier disons que le joint du vitrage isole le dormant de l’ouvrant, évitant à ce dernier de se refroidir au contact de l’air froid l’hiver. Il joue ainsi le rôle d’isolant, de « rupteur de pont thermique » diraient les spécialistes.

·         Cela permet aussi d’avoir deux couleurs différentes sur une même fenêtre, entre l’extérieur et l’intérieur. C’est un avantage esthétique certain.


 


Pour plus d’informations : http://www.K•LINE.fr/

 

 


Publié par Mathilde Saintilan