Comment peindre ses portes et châssis en bois ?

Préparation du chantier

 

Si vous désirez mettre en peinture des menuiseries pouvant être enlevées de leurs fixations, telles que des portes, commencez par les retirer et les placer à plat sur deux tréteaux. Ceci évitera de faire des coulures lors de la pose de la peinture.

 

Nous vous conseillons ensuite de dévêtir votre boiserie de tous les accessoires pouvant l’encombrer (poignées, crochets, etc.). Après cette étape, passez avec du papier de verre afin de poncer les surfaces ondulées par d’éventuelles moulures. Si votre boiserie est totalement plane, utilisez une ponceuse électrique afin de gagner du temps.

 

Quels matériaux choisir ?

 

Quel type de papier de verre faut-il choisir ? Le papier abrasif est adapté au travail du bois et de la peinture/du vernis. Celui destiné au ponçage est appelé papier de finition et est de couleur jaune. En fonction des finitions, vous pouvez opter pour un papier à grains plus forts.

 

Le choix de votre peinture ou de votre vernis est également important. En effet, vous devrez opter pour un produit adéquat à son utilisation, par exemple, s’il s’agit de boiseries intérieures ou extérieures. Vous aurez aussi une multitude de coloris à votre portée.

 

Comment bien peindre les boiseries ?

 

Avant de commencer à peindre, assurez-vous de dépoussiérer correctement votre surface ainsi que vos moulures en utilisant un chiffon ou une brosse. Peignez ensuite au pinceau ou au rouleau selon votre facilité. Si vous peignez des moulures d’un autre coloris que la surface plane, veillez à bien séparer par un ruban autocollant ou un carton la limite à ne pas dépasser.

 

Afin d’éviter les coulures, vérifiez avant que la peinture ne sèche que celle-ci soit étalée uniformément sur l’ensemble de votre surface. Faites également attention à ne pas mettre une couche trop épaisse et ainsi obtenir un excès de peinture. Dans le cas contraire, si les coulures sont déjà sèches, poncez-les délicatement et repeignez par-dessus.