Comment choisir des fenêtres qui offrent une bonne performance énergétique ?

Les fenêtres, facteurs de ponts thermiques

Souvent, l’apparition de ponts thermiques est favorisée, par la mauvaise qualité de l’isolation au niveau du toit et des ouvertures. Même si le niveau de perte de chaleur est moins important que par rapport au toit (30 % contre 15 %), les fenêtres doivent être isolées. Pour cela, le recours au double vitrage, ou au triple vitrage permet d’améliorer à la fois l’isolation thermique et phonique d’une maison. Par ailleurs, il est préconisé de laisser de côté le simple vitrage, de par sa faible efficacité.

 

Les vitrages à isolation thermique renforcée (ITR) sont très performants, par rapport aux vitrages classiques. Ils se composent d’une fine couche transparente composée d’oxydes métalliques. Ils peuvent aussi améliorer le confort en protégeant contre les rayons UV, en régulant la chaleur quelque soit la saison et en isolant du froid extérieur.

 

Les matériaux adéquats pour vos menuiseries

Pour éviter la création de zone de résistances thermique, il est conseillé d’opter pour des menuiseries en bois, en PVC, ou bien en aluminium. Très répandu, le PVC est devenu le matériau le plus utilisé pour l’installation de fenêtre. Ses nombreuses qualités comme ses performances thermique et phonique, son prix abordable, sa durabilité et sa facilité d’entretien ; lui ont permis de détrôner le bois.

Le bois présente aussi une bonne efficacité en isolation phonique et thermique. En outre, il apporte une touche d’esthétisme, grâce à de nombreux coloris et de modèles. Cependant, ce matériau demande d’être entretenu, pour conserver son aspect. Son prix est également le plus important. Les fenêtres en aluminium étaient, quant à elles, décriées. Aujourd’hui, elles sont performantes, car équipées d’un système de rupture de pont thermique. Si vous envisagez de remplacer vos menuiseries, il est recommandé de se tourner vers des experts, comme ceux sur kel-menuisier.com, pour avoir un devis pour leur remplacement.

 

Habiller ses fenêtres pour plus d’efficacité

Pour optimiser la performance énergétique de vos fenêtres, l’habillage est aussi un élément à prendre en compte. De ce fait, le recours à des rideaux, des persiennes, des voilages, des stores, ou encore à des panneaux coulissants, contribue à améliorer l’isolation d’une pièce. Selon, le type d’habillage que vous aurez choisi, il y aurait moins de perte de chaleur et la lumière sera mieux régulée, tout en ajoutant un aspect décoratif à votre habitation.