Mr Laurent GOETGHELUCK répond à nos questions sur l’ITE

Batirenover : Les systèmes d’ITE (Isolation Thermique par l’Extérieur) existentdepuis plus de 30 ans ; pourtant les particuliers depuis 2 ou 3 ans ont l’impression de les découvrir, qu’en est-il ?

Mr Laurent GOETGHELUCK : Effectivement, les premiers chantiers d’ITE ont eu lieu dans les années 1975/1980. La première motivation était liée à la crise pétrolière de l’époque. Il fallait trouver des solutions pour réaliser des économies d’énergie. Puis, L’ITE a vivoté jusqu’en 2005. Cette technique revient  sur le devant de la scène poussée par les contraintes gouvernementales, liées au Grenelle de l'Environnement.

L’actualité beaucoup plus forte aujourd’hui permet au particulier de se familiariser avec l’ITE et donc de mieux la connaître. Par ailleurs, dansl’Est de la France, sous l’influence de l’Allemagne, ce procédé a toujours été utilisé. C’est culturel, cela fait partie des habitudes constructives.

 

L’ITE pour des économies d’énergies ?

Il faut savoir qu’en France, 56% du parc résidentiel a été construit avant 1974, avec des systèmes d’isolation quasi inexistants, et où les fuites thermiques par les murs représentent 30% des déperditions. Un autre chiffre : 90% des maisons individuelles ont été construites avant 2000 et présentent de ce fait une isolation thermique au mieux moyenne.

En optant pour l’isolation par l’extérieur, le particulier gagne en confort et réalise des économies d’énergies.

 

Quels sont les avantages de l’ITE ?

En rénovation, l’ITE présente 5 bénéfices essentiels :

– l’économie d’énergie : grâce à l’ITE on procède à l’isolation de la façade, on parle aussi de ravalement thermique. L’isolant présent dans ce procédé va permettre d’isoler la maison autant du chaud que du froid.

– amélioration du confort thermique : L'isolant placé à l'extérieur empêche les murs de se refroidir en hiver et de se réchauffer en été ; cela permet à l'occupant de bénéficier de l'inertie thermique du gros oeuvre. Fini les surchauffes en été et les murs froids et humides en hiver !

– le  troisième bénéfice est lié à l’embellissement des façades. En effet, grâce à ce système, elles sont embellies grâce à un enduit, tout en respectant pour un bâtiment ancien la modénature standard, voire sur mesure pour les bandeaux, corniches etc… l’ensemble est rénové à l’identique. C’est de cette manière que nous contribuons à la rénovation en isolation par l’extérieur de bâtiments historiques.

– le quatrième avantage réside dans le fait de ne pas perdre de surface habitable, ce qui aurait été le cas en isolant par l'intérieur (perte de surface habitable estimée à 7% par le CSTB). C'est un atout indéniable, compte tenu du prix au m² élevé des maisons individuelles, particulièrement dans les grandes agglomérations. De plus, les travaux étant réalisés à l’extérieur aucune perturbation pour la vie de famille n’est occasionnée ; ce qui est beaucoup moins contraignant en termes d’organisation.

-enfin, le cinquième bénéfice est la valorisation de votre patrimoine. L'étiquette énergétique du logement est améliorée ; les façades sont ravalées et la superficie n'est pas impactée ; ces aspects sont très importants en cas de revente.

En termes decoût, il faut penser qu’une isolation réalisée à l’intérieur d’une maison entraîne forcément des modifications électriques car on touche aux cloisons ; c’est une dépense non négligeable à prévoir.

 

Pouvez-vous nous présenter en quelques mots  l’ITE ?

Différents systèmes d’ITE existent. PAREXLANKO propose des solutions d’ITE avec des finitions de type enduit de façade. D’autres finitions comme le bardage sont proposées, mais ne font pas partie de notre gamme de produits.

En rénovation, pour une maison traditionnelle,des plaques d’isolantssont fixées (Polystyrène ou laine de roche) avec des plots de calage destinés à rattraper d'éventuels écarts de planimétrie. La fixation définitive est ensuite réalisée à l'aide de chevilles qui traversent l'isolant et viennent s'ancrer dans le mur support. Il faut noter la mise en place d'un rail de départ sous la première rangée de panneaux isolants pour bien aligner et soutenir  l'isolation et également pour protéger la sous-face de l’isolant des rongeurs et de l’humidité (à 15 cm du sol en terre ou à 1 cm si l’on  démarre sur une terrasse).

On réalise ensuite un sous-enduit armé en deux passes, avec marouflage intermédiaire d'une armature en fibre de verre, destinée à renforcer le système. Sur ce sous enduit, après séchage, sera appliqué une couche d’enduit. Les couleurs des enduits  sont  limitées via des normes, car il ne faut pas que les  couleurs soient trop foncées afin de ne pas trop capter l’énergie solaire.

 

Ce procédé est-il plus cher qu’une isolation traditionnelle ?

Tout dépend des finitions demandées par le client et surtout de la configuration et de la complexité de la façade. Le prix d'une ITE dépend en effet des travaux induits, tels que : dépose et repose d'éléments en façade (parabole, descentes d'eau pluviale, traitement des appuis de fenêtre, modénature …).

Pour comparer le prix par rapport à une isolation traditionnelle, par l'intérieur,  il ne faut pas oublier les différents avantages de l’ITE que nous avons listés précédemment : pas de perte de surface habitable, embellissement de la façade, économies de travaux (en isolant par l'intérieur, il faut refaire les peintures, l'électricité …) ; les tarifs sont équivalents à une isolation par l’intérieur.

 

Les fabricants de bardage sont-ils des concurrents ?

Oui et non. Ce sont des procédés différents et en même temps complémentaires, car de plus en plus de façades sont mixtes : bardage+enduit.

Nos concurrents en réalité sont plutôt ceux qui proposent de l’enduit de finition tels que WEBER, PRB, la SEIGNEURIE, STO.

 

Tous les artisans spécialisés en rénovation peuvent-ils appliquer l’ITE ; proposez-vous des formations ?

Non tous les artisans ne peuvent pas réaliser cette technique. L’ITE nécessite beaucoup de savoir faire et points de vigilance, notamment la jonction avec les fenêtres, renfort des armatures et tous les traitements de points singuliers détaillés dans le  texte règlementaire CPT 3035.

On ne s’improvise pas poseur d’ITE. D’ailleurs, PAREXLANKO dispose d’un centre de formations basé à Toulouse, qui permet aux artisans de suivre des stages de formations, leur permettant ainsi de se former à cette technique ou bien de se perfectionner. Ces stages s’adressent surtout aux artisans spécialisés dans l’application d’enduits.

 

Comment le particulier peut il être mis en relation avec un  professionnel ?

Nous avons développé il y a 3 ans un site web : www.renover-ma-maison.fr. Les particuliers ont la possibilité d’y trouver des informations, de visionner des vidéos leur permettant de se familiariser avec ce procédé et de découvrir concrètement ce qu’est l’ITE.

Depuis ce site, le particulier peut faire une demande de contact auprès d’un professionnel. Celle-ci est transmise à notre centre d’appels qui rappelle le particulier afin d’affiner sa demande et le dirige ensuite vers un artisan qualifié proche de chez lui.

Nous avons reçu dernièrement une étude qui montre que les particuliers sont très satisfaits de renover-ma-maison.fr ; un site pédagogique et clair pour mieux comprendre l’Isolation Thermique par l’Extérieur (ITE). Les visuels de réalisations illustrant cet interview vous permettront d’apprécier cette technique.

 

 

 

 

 

 

Propos recueillis par Laurent Perrin