La rénovation et l’isolation constituent de plus en plus une priorité pour les Français

Une augmentation de 8 points

 

Depuis l'année 2014, la part des propriétaires souhaitant réhabiliter leur résidence principale a connu une hausse de 8 points, par rapport au premier baromètre publié en 2013 (18 % contre 26 %). Effectivement, la première motivation alléguée par les propriétaires souhaitant rénover leur résidence principale, s'avère être pour éviter le gaspillage thermique (31 %). Cette progression est surtout rattachée à une plus grande conscience des dépenses engagées non seulement en chauffage, mais également grâce au débat public sur la transition énergétique.

 

Les Français mitigés sur les économies d'énergie

 

Si le confort thermique prime dans la vie des Français, les économies d'énergie sont également au centre de leur préoccupation. Selon les résultats d'une étude, plus d'un Français sur deux n'est pas disposé à faire des efforts, tandis que 27 % jugent qu'ils devront diminuer « un peu » leur consommation d'énergie. Les 21 % restants, quant à eux, estiment même qu'ils ne devront la réduire qu'à certains moments, notamment lors des pointes de consommation. Seulement 47 % des Français sont persuadés de la nécessité de diminuer leur consommation d'énergie.

 

L'attractivité en hausse des écoquartiers

 

En l'espace d'un an, selon une étude établie par le « Crédoc », le pourcentage de Français qui estiment que les écoquartiers sont attractifs a connu une hausse considérable, plus précisément de 11 points. Pour l'année 2014, elle atteint les 42 % si en 2013, la part ne représentait que 31 %. Et plus encore, 14 % des sondés les jugent « très attractifs ».

 

Vous trouverez  plus d’actualités sur le site http://maisonpleinair.fr/