La pose d’isolations thermiques sur un ancien bâtiment

Par conséquent, les occupants du bâtiment se trouvent dans l’obligation de faire tourner constamment les appareils de chauffage. En procédant ainsi, on se retrouve confronter à un grand gaspillage d’énergie. Pour ne plus gaspiller de l’énergie électrique et pour retrouver un confort thermique optimal dans un ancien bâtiment, il faut alors poser des isolants thermiques.

 

 

Quelle sorte d’isolant choisir

Le plus important serait de choisir un isolant ayant une grande résistance thermique. Il faut rappeler que plus la résistance thermique de l’isolant est forte, plus la chaleur se conserve en hiver et plus la fraîcheur se contient en été. Qui dit grande résistance thermique dit isolant ayant une épaisseur minimum de 32 cm. Toutefois, un bon isolant thermique, peu importe sa nature, varie de 20 cm à 32 cm. Les isolants en laine de chanvre et en laine de mouton sont les plus conseillés. Ces deux sortes d’isolants sont très efficaces du point de vue de leur texture. De plus, ce sont des isolants dits écologiques. En outre, pour mieux isoler les murs anciens, il est préférable de choisir des isolants pour murs intérieurs. 

Les précautions à prendre avant la pose des isolants pour murs anciens

Avant de poser les isolants pour vos murs, évaluez la densité des travaux à effectuer. La surface à couvrir est-elle très dense ? Les murs sont-ils étanches ? Si les murs retiennent l’eau, il faudra d’abord les assainir et trouver un moyen pour stopper l’accumulation de l’eau dans les murs. Pour répondre à ces questions, vous pouvez vous fier à un professionnel en rénovation de bâtiments et en isolation thermique.

Pour les bâtiments anciens, il faudra penser à faire poser des drains dans à proximité des murs pour évacuer les eaux ruisselantes au cours des saisons de pluies. Il faudra également penser à une bonne ventilation de la maison. Plus les pièces du bâtiment sont exposées au vent plus l’humidité se dissipe. En outre, il faudra un maximum d’exposition aux rayonnements solaires dans un bâtiment ayant des murs sujets à la rétention d’humidité.

Pour résoudre cette question d’exposition aux rayons solaires, il est possible de faire installer des puits de lumière dans le bâtiment. En effet, la chaleur et la luminosité apportées par les puits de lumière peuvent suffire à réduire le taux d’humidité dans une habitation.

Faire poser des isolants pour murs intérieurs

Il est conseillé de faire poser des isolants pour murs intérieurs pour ne pas défigurer le charme des bâtiments anciens. Ainsi, après avoir évalué la densité des travaux à faire vous allez pouvoir déterminer la nature et l’envergure des isolants thermiques que vous allez devoir commander.

Sachez que les isolants en laine de chanvre ont une conductivité thermique qui varie de 0.039 à 0.045W/mK de plus ils ont une propriété d’isolants phoniques. Vous gagnerez donc en isolation thermique et acoustique si vous choisissez les isolants en laine de chanvre pour vos bâtiments anciens, mais préférez ceux qui ont reçu un traitement ignifuge. 

Les isolants en laine de mouton ont une conductivité thermique qui varie de 0.039W/mK à 0.042W/mK. Bien que ces isolants soient moins chers et bien qu’ils soient classés écologiques, il ne faudra pas oublier que ces isolants ont une tendance hydrophile

Il existe encore d’autres sortes d’isolants thermiques, mais ceux énoncés ci-haut peuvent vous aider à avoir une idée du choix à faire. En outre, après avoir posé vos isolants thermiques vous pouvez faire poser des revêtements muraux correspondant au style de vos anciens murs par-dessus ces isolants.

 

 

Le 26/10/2015