Isolation : l’importance des fenêtres

Nous en parlions lors d’une récente tribune  : les Français effectuent avant des travaux de rénovation pour isoler leur habitation. 

 

Rouleaux isolants et film pare-vapeur ou encore le liège sont des solutions pour lutter contre les ponts thermiques. Mais avez-vous pensé aux fenêtres ? En effet, les fenêtres sont les principales sources via lesquelles les courants d'air frais s’infiltrent dans vos intérieurs.

 

Si vous ne souhaitez pas changer de fenêtre

Choisissez un vitrage isolant : double vitrage renforcé avec du gaz neutre, un vitrage anti-réfléchissant ou un double vitrage chauffant. 

 

Si vous avez décidé de changer de fenêtre

Le double vitrage sera alors de mise (voire le triple vitrage pour les maisons écologiques). Pour les montants, vous avez le choix entre des fenêtres en PVC et en bois, ainsi qu'en aluminium à « rupture de pont thermique » (et lui uniquement, car sinon l’aluminium standard a un faible pouvoir isolant.) 

Dans les deux cas, il vous sera difficile d’effectuer l’un ou l’autre changement sans l’intervention d’un expert en menuiserie. Renseignez-vous auprès de professionnels et constructeurs certifiés.

 

Quels sont les avantages du double vitrage ?

– l’air comprimé entre les deux vitres (lame argon ou air libre) a des vertus isolantes incroyables et est plébiscité par les professionnels du bâtiment

– aucune condensation ne se forme sur les vitres

– quand vous touchez la vitre, vous n’avez pas de « sensation de froid » : elle est à température ambiante

– au-delà des pouvoirs isolants thermiques, le double vitrage est aussi un excellent isolant phonique

 

Notez pour conclure qu'en changeant de fenêtre (ou de vitre), vous avez la garantie de mettre un terme aux ponts thermiques, donc aux déperditions énergétiques. Ainsi, vous consommez moins, et la facture s'en retrouve amoindrie ! Et en prime, vous participez au sauvetage de la planète, cela vaut le coup d'essayer, non ?