De la nouveauté en isolation : rencontre avec une matière inédite

Une composition inédite :

Isoduo 36 est composé à 50% de fibre de bois, 40% de laine de verre, 8.7% de liant et 1.3% d’additifs.

La fibre de bois est issue des forêts régionales, et la laine de verre contient 40% de verre recyclé.

 

 

Pour réussir cette combinaison étonnante, Isover utilise un procédé issu du secteur du textile, parfois nommé Airlay.

 

Une alliance réussie

La complémentarité entre la robustesse de la fibre de bois et la finesse de la laine de verre sélectionnée confère à cette matière une structure solidement imbriquée :

– Cohésion, souplesse, et semi-rigidité

– Propriétés thermiques maximisées

– Faible besoin de liant

– Densité réduite

– Un apport en matière recyclée

– Un apport en matière biosourcée

 

 

Ses avantages :

– Performances environnementales

– Performances  thermo-acoustiques : Isoduo 36 possède un lambda certifié par ACERMI de 0.036 W/(m.K), qui le positionne en tête dans les matériaux isolants biosourcés.

– « Fabriqué en France »

– Confort de pose et facilité de mise en œuvre : Isoduo 36 facilité et améliore le travail des artisans et valorise leur savoir faire : facilement découpable, réduit au minimum les émissions de poussières, faible poids.

 

 

– Autres caractéristiques : résistance aux insectes, ne favorise pas la croissance fongique

 

Applications et recommandations de mise en œuvre :

Isoduo se met en œuvre par l’intérieur pour isoler efficacement les murs ossatures bois, les murs maçonnés, les combles et les cloisons, en neuf comme en rénovation.

Il a été conçu pour ne pas changer les habitudes des professionnels qui pourront continuer de s’appuyer sur les principaux référentiels de pose selon le type de paroi.

 

 

Crédit photos : Isover

 

 


Publié par Mathilde Saintilan