Comment réussir l’isolation phonique d’un petit espace ?

Gagner des m2 sans agrandir le logement.

Dans les grandes villes, le prix du m2 atteint des sommets. Avant de songer à déménager, pourquoi ne pas penser à mieux utiliser vos espaces perdus ou sous-utilisés. Le calcul est vite fait : comparez le prix d'un m2 immobilier, avec le prix d'un m2 d'aménagement ou de rénovation…

Dans les chambres des enfants, les lits superposés sont une excellente solution, devenue presque la norme. De même, le lit d'enfant seul est la plupart du temps monté sur un coffrage qui permet de ranger ses jouets. Mais le dessous du lit des parents peut également servir de coffre à couvertures. Et il peut également monter sur une mezzanine, pour libérer de l'espace pour un bureau. De plus, la mezzanine elle-même est un bel objet de décoration, qui vous permet de repenser l'esthétique de votre chambre.

Un dessous d'escalier, s'il est assez grand, peut également devenir un bureau. Des lampes à leds fourniront un éclairage parfait.

Profitez-en pour améliorer l'isolation phonique du nouvel espace que vous créez, par exemple sur la cloison de la chambre des enfants donnant sur celle des parents. Si c'est dessous un escalier, l'isolation phonique est un plus indéniable.

 

Quelle isolation phonique choisir pour un petit espace ?

Le bruit exerce une influence insidieuse, qui finit par stresser, parfois sans même qu'on s'en rende compte. Réduire le bruit, c'est aussitôt accentuer le côté douillet de votre habitation. Dans les chambres d'enfant et les couloirs, la moquette réduit considérablement les claquements exaspérants.

Et c'est simple à poser, puisqu'il existe une grande variété de matériaux.

Pour l'isolation phonique proprement dite, vous avez le choix entre des isolants plus ou moins minces, du liège expansé ou en rouleaux, du chanvre, de la laine minérale, ou encore de la laine de coton. Vous en trouverez des exemples sur ce site.

Pour les petits espaces, l'avantage c'est que vous pouvez réaliser les travaux vous-même, si vous êtes un tant soit peu bricoleur. Vous n'aurez besoin que d'un outillage minimum, comme un cutter, un pinceau à colle, et un crayon pour mesurer la taille du matériau à découper.

Et souvenez-vous que dans un petit espace, les miroirs ajoutent toujours de la profondeur et de la luminosité.

 

 

Le 03/11/2015