Recyclage des lampes fluocompactes, ça marche !

3 années pour mettre en place une nouvelle filière de collecte et de recyclage

RecylumAlors qu'il n'existait pas de filière pour la collecte et le recyclage des lampes usagées avant le 15 novembre 2006, c'est déjà 42 % des Français qui connaissent aujourd'hui l'existence du dispositif de collecte et 63 % qui savent que les lampes se recyclent (Source : Sociovision). En seulement 3 années d'activité, ce sont 10 000 points de collecte, desservant l'ensemble de la population française (DOM compris) qui ont permis la récupération de 10 000 tonnes de lampes usagées, soit environ 70 millions d'unités.

2009, l'année de la montée en puissance de la collecte auprès des particuliers

Alors que les volumes collectés via les réseaux professionnels (grand comptes industriels, installateurs électriciens, …) ont diminué suite aux effets de la crise, la collecte auprès des ménages et assimilés a fortement progressé puisqu'elle a doublé en grande distribution et été multipliée par 1,5 en déchèterie.
La mise en place d'un meuble de collecte en libre accès dans la grande distribution et les campagnes d'information du grand public sur l'intérêt environnemental du recyclage ont permis de capter les premières lampes à économie d'énergie à usage domestique arrivées en fin de vie.
Hervé Grimaud, directeur général de Récylum précise : "2010 sera pour nous l'occasion de relever deux défis majeurs et complémentaires. Tout d'abord, nous nous attaquons aux gisements diffus via un dispositif de collecte dans les commerces de proximité qui permettra la reprise des lampes sans condition d'achat, autrement dit la reprise «1 pour 0». Par ailleurs, nous travaillons très concrètement à réduire encore l'impact environnemental de la filière, notamment en optimisant notre logistique de collecte".

La réduction de l'impact environnemental de la filière

Pour réduire l'impact environnemental de la collecte et du recyclage des lampes usagées Récylum travaille sur deux axes prioritaires :
– Les transports : au-delà d'une optimisation des tournées, Récylum a fait développer un logiciel permettant également de maximiser le remplissage des camions et ainsi de limiter le nombre de véhicules en circulation.
– Le recyclage : l'organisme conduit actuellement plusieurs études visant à faire progresser le taux de recyclage des lampes (récupération des terres rares présentes dans les poudres fluorescentes et optimisation du recyclage des lampes basse consommation).

A retenir !

Une politique de prévention
En 2010, Récylum poursuivra ses actions de communication à la fois auprès des professionnels et du grand public de manière à augmenter le taux de collecte des lampes.
L'éco-organisme mènera par ailleurs des actions de prévention visant à :
– Encourager les producteurs les plus vertueux dans leurs efforts d'éco-conception par la mise en place d'une éco-contribution réduite pour les lampes à LED ;
– Informer les consommateurs pour leur permettre de mieux exploiter leurs éclairages naturels et artificiels dans le but de prolonger la durée de vie des lampes et réduire la quantité de déchets produits. Ces actions de sensibilisation se feront en partenariat avec des associations telles que France Nature Environnement (FNE), Consommation Logement et Cadre de Vie (CLCV), les Connexions ou encore l'Association Française de l'Eclairage (AFE).

Pour en savoir plus :
Tél. 0 810 777 001
ou
www.recylum.com ou
www.malampe.org

PARTAGER
Article suivantLes prêts pour vos travaux