Eco geste 1 : Je réchauffe mes plats au micro-ondes plutôt qu’au four

Pourquoi réchauffer ses plats au micro-ondes plutôt qu’à l’aide d’un four ?

 

Permettant à la fois de réchauffer des aliments rapidement, de les décongeler et de les cuire, le micro-ondes est depuis quelques années la star des cuisines. Outre son aspect pratique, cet appareil présente une consommation d’énergie inférieure à celle d’un four électrique classique. Selon l’Ademe, un four à micro-ondes consomme en moyenne moins de 50kW par an contre 300kW chaque année pour un four classique.

 

Réchauffer un plat au micro-ondes plutôt qu’au four contribue donc à alléger la facture énergétique d’un foyer. Un four, électrique ou au gaz, nécessite en effet plus de temps et d’énergie pour atteindre la bonne température de chauffage.

 

Four et four micro-onde : choisir des appareils plus économes

 

Selon l’Ademe, la cuisson représente 8% de la consommation électrique d’un foyer (four, micro-ondes et plaques).

 

En plus d’adopter certains usages, comme réchauffer ses plats au micro-ondes, il est possible de réduire sa consommation d’énergie en choisissant des équipements plus économes. Au moment de remplacer vos appareils, privilégiez premièrement les fours ou les micro-ondes appartenant à la classe énergétique A. Moins gourmands en énergie que les appareils classiques, ils vous permettront de limiter vos dépenses énergétiques.

En matière de four, optez pour les modèles à chaleur tournante qui permettent de cuire plusieurs plats au même moment et de réduire les temps de cuisson.

 

Les fours combinés réduisent le temps de cuisson des aliments et la consommation d’électricité de 66 à 75%.

 

Le saviez-vous ?

 

– S’il est préférable de réchauffer ses aliments à l’aide d’un four à micro-ondes plutôt qu’au four, il est déconseillé d’utiliser cet appareil pour la décongélation de ses aliments car il contribue à alourdir la facture d’électricité. Le fait de ne pas utiliser cette option vous permettra d’économiser entre 5 et 15 euros par an.

 

– La cuisson des aliments au micro-ondes, notamment ceux qui contiennent beaucoup d’eau comme les légumes, doit être limitée au maximum par souci d’économies d’énergie.

 

– Le four à micro-ondes, au même titre que la majorité de vos appareils électriques et électroménagers, consomme de l'électricité même lorsqu'il ne fonctionne pas. Il est, par exemple, possible de le voir si votre appareil dispose d’un écran à cristaux liquide permettant de voir l’heure. Il est possible de couper l’alimentation électrique de votre micro-ondes lorsque vous ne l’utilisez pas grâce à une multiprise coupe-veille.

 

Plus d'informations : lenergietoutcompris.fr

 

Publié le 05/02/2015