Christian Barbier, Responsable national de la rénovation des logements individuels d’Aldes répond à nos questions

 

Pour produire de l’eau chaude sanitaire : les chauffe-eaux thermodynamiques sur air extérieur

 

Notre eau chaude sanitaire (ECS dans le jargon des spécialistes) est produite par ce que nous appelons un « ballon d’eau chaude ». Et la plupart du temps ce « ballon d’eau chaude » est un chauffe-eau électrique, encore appelé cumulus, qui amène l’eau à température grâce à une résistance électrique placée dans le réservoir.

Même si les chauffe-eaux modernes ont fait beaucoup de progrès en terme d’isolation et de résistance électrique, il n’en reste pas moins que c’est une technologie qui s’apparente, toute proportion gardée, à la bonne vielle lampe à filament dont on sait aujourd’hui qu’elle n’a pas, et de loin, le meilleur rendement coût/efficacité. Les ampoules à LED la remplacent aujourd’hui inexorablement.

 

Les chauffe-eaux thermodynamiques que propose Aldes repose sur la technologie de la pompe à chaleur (PAC). La pompe à chaleur permet de puiser les calories contenues, dans l’air intérieur ou extérieur selon les systèmes, pour les céder à de l’air (PAC AIR/AIR) ou à de l’eau (PAC AIR/EAU) apportant ainsi de la chaleur, pour des besoins de chauffage d’un logement ou de production d’eau chaude sanitaire.

 

A partir de ce principe, Aldes a conçu une gamme de chauffe-eaux thermodynamiques avec  les deux produits T.Flow Activ et T.Flow Activ Modulo. Ces produits récupèrent les calories de l’air extérieur pour chauffer l’eau grâce à une pompe à chaleur au CO2. La différence entre les deux produits est que le modèle Modulo sépare le ballon d’eau chaude, du module de la PAC. Cela permet d’installer la PAC dans le garage ou le sous-sol et le ballon au plus près des points de puisage, cuisine ou salle-de-bain.

 

Chauffe-eau thermodynamique sur air extérieur

 

 

    
T. Flow Activ   T. Flow Activ Modulo

 

Pour produire de l’eau chaude sanitaire et ventiler : les chauffe-eaux thermodynamiques sur air extrait

 

La complémentarité  des savoir-faire d’Aldes s’exprime pleinement dans la gamme T.Flow Hygro, qui concilie chauffe-eau thermodynamique et VMC hygroréglable. Le chauffe-eau récupère alors 100% de la chaleur de l’air extrait dans le logement par la VMC pour chauffer l’eau.

 

    T.Flow Hygro +

 

Chauffe-eau thermodynamique sur air extrait

 

Pour chauffer, rafraîchir ou produire de l’eau chaude sanitaire : les pompes à chaleur Air/Eau, Air/Air ou Eau/Eau

 

On a vu que la pompe à chaleur (la PAC) pouvait être utilisée pour chauffer l’eau, mais son premier usage est le chauffage ou le rafraîchissement du logement.

 

Aldes dispose ainsi d’une gamme très complète de PAC, qui trouvent aussi bien leur place dans les logements neufs qu’existants. Néanmoins, la sélection des modèles comme des performances sera du ressort du professionnel, qui vérifiera la compatibilité des équipements prescrits avec les déperditions de la maison. Cela est particulièrement important dans le cas de rénovations dans lesquelles des émetteurs de chauffage sont déjà en place.

 

Pour davantage comprendre le principe de la PAC, nous pouvons prendre l’exemple de la pompe à vélo ou de la bombe de laque pour cheveux : selon que nous comprimons ou détendons un gaz (ou un liquide), nous créons du chaud ou du froid transférable à un gaz ou à un liquide. Ainsi il existe beaucoup de combinaisons de PAC possibles, que nous allons vous résumer ci-dessous.

 

Première solution, la PAC Air–Eau ou Aérothermie : il s’agit des pompes à chaleur Ophély Fusion + et Dakota Fusion + qui prélèvent l’énergie contenue dans l’air extérieur pour chauffer l’eau du réseau de chauffage (un plancher-chauffant et/ou des radiateurs basse température ou des ventilo-convecteurs). Ces pompes à chaleur assurent également la production d'eau chaude sanitaire, le rafraîchissement de l'habitat ou encore le chauffage de la piscine (en option).

 

 
PAC Air/Eau Ophély Fusion +   PAC Air/Eau Dakota Fusion +

 

 
Ophély Fusion +   Dakota Fusion +

 

Deuxième solution la PAC Air-Air :il s’agit des pompes à chaleur T.One (version vertical et horizontal) qui captent l’énergie contenue dans l'air extérieur pour la restituer à l'intérieur sous forme d'air chaud (possibilité d’ajuster la température pièce par pièce). Un appoint électrique peut être nécessaire, pour compenser des températures extérieures anormalement basses ainsi que des ouvertures de fenêtres ou de portes mal maitrisées par les occupants.

 

PAC Air-Air

 

 
T.One Vertical   T.One Horizontal

 

Troisième solution, la PAC Eau-Eau ou Géothermie : il s’agit des pompes à chaleur Sirius Evolution et Saga qui utilise la chaleur emmagasinée dans le sol de votre terrain, entre 60 et 150 cm de la surface suivant le climat de votre région. Elle est dite Eau-Eau puisque c’est un liquide qui amène ces calories à la pompe à chaleur, qui elle-même chauffe l’eau du chauffage central de votre logement.

 

PAC Eau-Eau

 

 
Sirius Evolution   Saga

 

Toutes ces techniques sont aujourd’hui très bien maîtrisées par Aldes, mais le choix doit être fait avec un installateur agréé de la marque, qui sera le mieux à même de vous conseiller sur la meilleure combinaison possible. Cela dépendra de votre logement, neuf ou ancien, du terrain et d’autres paramètres… Mais avec ces techniques, on franchit un vrai pas vers les énergies renouvelables et les économies de chauffage.

 

 

En conclusion, laissons le dernier mot à Christian Barbier« A partir de la maîtrise de l’air à l’intérieur du logement, les équipe d’Aldes ont réussi, depuis près de 90 ans, à prendre en compte les principales attentes de particuliers pour une meilleure qualité de vie. L’amélioration de la qualité de l’air, du confort thermique et de la sécurité du logement se fait dans le respect des nouvelles normes écologiques. »

Que demander de plus !