Régulation et programmation de votre chauffage


Idéalement, pour vos équipements basse température, combinez le thermostat d'ambiance à une régulation dépendante de la température extérieure, à l'aide d'une sonde.

Fonctionnement

La régulation agit sur le fonctionnement de l'installation de chauffage et maintient la température ambiante à une valeur dite « température de consigne ». Pour cela, elle prend en compte tous les apports gratuits de chaleur (soleil, appareils de cuisson, etc.).
De son côté, la programmation complète la régulation.
La régulation et la programmation sont indispensables au fonctionnement optimal de votre installation de chauffage : elles contrôlent le système afin qu'il fournisse la température au bon moment et à un juste niveau.
Elles garantissent un confort adapté à votre mode de vie au meilleur coût et sans gaspillage, et contribuent à limiter les émissions polluantes et les rejets de gaz à effet de serre.

Les robinets thermostatiques

Les robinets thermostatiques sont la solution la plus simple. Ils remplacent les robinets manuels des radiateurs et permettent de régler la température pièce par pièce, en jouant sur le débit d'eau passant dans le radiateur.
Adaptables à tous les types de radiateurs à eau chaude, ils apportent une excellente réponse en matière de confort et d'économies. Ainsi, si l'on veut maintenir 20°C dans une pièce, il y aura un ordre de coupure automatique quand la température de consigne sera atteinte.

La régulation automatique avec sonde extérieure

Une régulation électronique mesure au 1/10e de degré près les variations de la température ambiante et/ou de la température extérieure.
Elle adapte ensuite automatiquement l'installation de chauffage en conséquence.
Le principe ? Un thermostat d'ambiance mesure la température dans une pièce de référence. Ensuite, le système de régulation règle la température du logement en la comparant à la température de consigne, avant d'agir sur la chaudière ou la température de l'eau du circuit de distribution.
En plus, une sonde extérieure peut mesurer la température de l'air extérieur et permettre alors à l'installation de chauffage d'anticiper les variations météorologiques. La chaudière réagit avant que le logement n'ait eu le temps de se refroidir ou de se réchauffer !

Les programmateurs

Quand les besoins et l'occupation du logement changent, la programmation permet de faire varier la température de consigne selon le moment de la journée et le jour de la semaine. Elle est établie à l'avance et une manipulation simple permet de la modifier en période d'absence.
Avec un système de chauffage central, les différentes pièces peuvent être regroupées en zones recevant chacune une programmation particulière correspondant à vos activités, vos heures de présence, etc. Une programmation intelligente sera donc conçue en fonction de l'installation de chauffage et d'options tarifaires intéressantes afin de réaliser le plus d'économies possibles.

SAUNIER DUVAL : ExaCONTROL

Pour un confort à portée de main, découvrez les programmateurs et thermostats d'ambiance ExaCONTROL. Ultra simples d'utilisation, ils vous assurent de belles économies d'énergie. En effet, grâce à la précision de la programmation, votre chauffage s'adapte à votre emploi du temps.
Découvrir ExaCONTROL

FAQ

1. Comment choisir la régulation d'un chauffage central la plus économe en énergie ?
Lorsqu'un simple thermostat d'ambiance commande le brûleur de la chaudière, il n'y a pas d'anticipation de la demande d'énergie en fonction de l'évolution de la température extérieure.
Un système de régulation basé sur la température extérieure anticipe et modifie la puissance du chauffage selon la température constatée. Ce principe est préférable lorsque les radiateurs sont très éloignés de la chaudière ou quand l'habitation a beaucoup d'inertie. Elle est également conseillée dans le cas d'un plancher chauffant.
Quoi qu'il en soit, l'emplacement de la sonde extérieure doit être soigneusement choisi.

2. Puis-je placer n'importe où ma sonde de température ?
Non ! La mesure de température du thermostat peut être totalement faussée si un courant d'air arrive juste sur la sonde de mesure. Soyez vigilants !

3. Puis-je positionner mon convecteur en position « maxi » pour réchauffer plus vite ma pièce ?
Non. Ce réflexe courant est une mauvaise habitude.
En effet, un convecteur n'est pas un appareil dont on peut moduler la puissance de chauffe. Il fonctionne selon que courant électrique passe ou non dans les résistances électriques. La molette de réglage sert à ajuster la sensibilité du thermostat, système qui va limiter l'activité du chauffage en fonction de la température ambiante. En pensant accélérer les choses, vous transmettez en fait à votre chauffage l'information « continuer à chauffer jusqu'à ce que la température atteigne le maximum autorisé par le thermostat » et fixez simplement le seuil d'arrêt plus haut. Au risque de voir votre pièce surchauffée et de gaspiller inutilement de l'énergie.